Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Tous en Brousse !

20 Janvier 2014, 16:58pm

Publié par Sandie & Slava

Tour dans la brousse, le 8, 9 et 10 novembre

 

Impossible de venir en Nouvelle-Calédonie sans visiter la Grande-Terre ! Sorti de Nouméa et passé l’aéroport international, on appelle cela « La Brousse ».

 

Sur les conseils de Pauline, nous avons prévu un petit itinéraire. Nous tombons, encore une fois, en plein long WE. Tous les lieux un peu touristiques sont pris d’assaut. Nous ne réservons rien, d’ailleurs nous n’avons même pas essayé de le faire. C’est donc, de nouveau, avec du matériel de camping que nous partons à l’aventure.

 

Nous décidons de faire l’intégralité des déplacements en stop. C’est quand même bien plus sympa. On ne peut pas trop faire confiance aux bus et nous n’avons pas envie de louer une voiture, nous avons assez conduit en Nouvelle-Zélande. :)

 

Notre première étape est Bourail, à environ 2h-2h30 (165 Km) de la capitale, sur la côte Ouest.

 

En à peine quelques minutes, nous trouvons une voiture qui nous sort de Nouméa puis c’est un jeune Italo-Américano-Argentin qui nous avancera de quelques kilomètres. Viendra ensuite un boulanger qui nous déposera vers l’aéroport.

 

Enfin, c’est un professeur à la retraite qui nous conduira jusqu’au bout. Il fera même un petit détour pour nous déposer au camping de Poé, à 8Km de Bourail.

 

L’endroit est magnifique, le terrain de camping donne directement sur la plage de sable blanc.

 

Nous prenons un pique-niqueen face de la mer et allons faire un petit reposé dans la tente. On y est tellement bien qu’on se réveille 3 heures plus tard :). L’après-midi est déjà presque terminée, mais on ira quand même se promener un peu au bord de l’eau tout en admirant le coucher du soleil.

Au coucher du soleil
Au coucher du soleil

Au coucher du soleil

Le lendemain, nous nous levons tôt, comme tous les jours en Nouvelle-Calédonie. On plie la tente et on quitte le camping. Il y a tout de même des choses à visiter dans le coin … Seul problème c’est que ces lieux ne sont pas accessibles à pieds :(. Il nous faut trouver une voiture. La route n’est pas dutout passante mais nous trouvons tout de même un couple qui veut bien nous embarquer. Marian et Audrey ont loué un gîte juste à côté et vont faire des courses en ville.

 

Au fait, nous avons aussi besoin de faire des courses. On va donc tous les 4 à Bourail pour acheter de quoi manger. Sur le chemin du retour, on s’arrête voir la roche percée et le bonhomme, des formations rocheuses très populaires.

La roche percée et le bonhomme
La roche percée et le bonhomme

La roche percée et le bonhomme

Après cela, on fera également un stop à la baie des amoureux et à la baie des tortues. Détrompez-vous, il n’y a pas de tortues dans l’eau. De toute façon, la mer est beaucoup trop agitée pour s’y baigner, c’est d’ailleurs interdit.

La baie des amoureux

La baie des amoureux

La baie des tortues
La baie des tortues
La baie des tortues

La baie des tortues

C’est ici que nous quittons nos compagnons et poursuivons la route vers Hienghène, de l’autre côté de l’île, sur la côte Est. Une gentille famille nous permettra de sortir de Bourail afin de poursuivre l’auto-stop.

 

Nous n’attendrons pas bien longtemps. Jeff, un prof de sport accepte de nous prendre. Nous roulons pendant plus d’une heure avec lui dans une ambiance très amicale et décontractée. Un vrai bonheur ! Il nous a même invités chez lui :) Cela aurait été avec grand plaisir mais nous n’avons que très peu de temps.

 

Lui aussi fait un petit détour (pour nous trouver de l’ombre :)) et nous laisse sur une des transversales qui permettent de faire la liaison entre les deux côtes.A partir de là, il faut compter 2 bonne heures pour atteindre notre destination.

 

Après une vingtaine des minutes d’attente, une voiture s’arrête. Il s’agit de Romain qui fait son stage de fin d’études à … Hienghène ! C’est pas beau ça ?

 

Nous faisons le reste du chemin en sa compagnie, en discutant de sujets divers et variés. Très agréable. Il nous dépose au camping du billet de 500 que Jeff nous a recommandé (c’est aussi pour avoir de bons conseils que faire du stop est formidable !).

 

Nous avons un accès à la plage et sommes entourés de montagnes. L’une d’entre elles est plus célèbre que les autres et pour cause, c’est elle qui est représentée sur le billet de 500 francs, d’où le nom du camping. ;)

Défilé de la vue depuis notre tente de jour et de nuit
Défilé de la vue depuis notre tente de jour et de nuit

Défilé de la vue depuis notre tente de jour et de nuit

Défilé de la montagne du billet de 500 Frs
Défilé de la montagne du billet de 500 Frs

Défilé de la montagne du billet de 500 Frs

Le lendemain, nous ne rangeons pas la tente, nous avons prévu de passer une seconde nuit sur place.

 

Il y a deux formations rocheuses qu’il faut absolument aller voir : « La Poule » et « Le Sphinx ». Les deux peuvent être observées depuis un mirador qui se trouve le long de la route principale. Depuis notre camping, cela représente environ 2km.

 

Pour y aller, pas de stop, on marche :). En une demi-heure, nous y sommes. Nous distinguons bien la poule, par contre pour le Sphinx il faudra un peu plus d’imagination ;).

La poule
La poule
La poule

La poule

Le Sphinx

Le Sphinx

Après cela, nous avons prévu de nous rendre au village faire quelques courses. Celui-ci se trouve à environ 4km. Pour ne pas perdre trop de temps, on retente le stop. C’est Céline qui nous prendra et qui nous amènera directement sur place.

 

Nous sommes surpris par la taille du village qui se résume à une dizaine de stands / boutiques … De plus, tout est fermé, nous sommes dimanche ! Enfin presque tout est fermé. Une épicerie devrait être ouverte selon un habitant du coin. Celui-ci nous indique le chemin.

 

Nous allons abuser encore un peu de la gentillesse de Céline qui nous y conduira :). Après la petite boutique qui était effectivement ouverte, elle nous ramènera même jusqu’au camping ! Royal ! Merci Céline :).

 

Nous avons eu le temps de faire cette balade et il n’est même pas midi. C’est ça l’avantage de se lever tôt. Du coup, nous prenons de quoi manger et nous allons nous poser près de l’unique « vrai » hôtel du coin. Il y a une plage et un bar au cas où. ;)

Depuis l’hôtel
Depuis l’hôtel

Depuis l’hôtel

En buvant un coup, tranquillement installés en face de la mer nous apercevons deux têtes connues. C’est Marian et Audrey, le couple qui nous avait pris en stop à Bourail :). Ils viennent d’arriver et vont séjourner dans cet hôtel.

 

Ils nous proposent de les accompagner voir la cascade de Tao. A l’origine, nous avions hésité à y aller car ce n’est pas vraiment à côté, du coup en stop, on avait peur de perdre trop de temps. Mais là, c’est parfait !

 

Après une bonne heure de route et un bac traversé, nous arrivons à la cascade. Malheureusement l’accès à celle-ci est fermé. Il a plu la nuit dernière du coup le chemin est devenu vraiment très dangereux. Plus tard, on apprendra qu’il y a déjà eu des accidents mortels dans des cas similaires. De personnes ont étés prises au piège par une montée rapide des eaux:(.C’est vraiment dommage mais nous verrons tout de même la cascade de loin.

Le bac
Le bac

Le bac

La cascade de Tao
La cascade de Tao

La cascade de Tao

Nos deux jeunes amis nous déposeront au camping avant de regagner leur hôtel. C’était vraiment super sympa de leur part de nous avoir aidé à faire ces quelques visites. Merci beaucoup ;).

Commenter cet article

Maman 07/02/2014 04:56

Sympa votre sortie en Brousse !... C'est super de rencontrer des gens charmants qui vous prennent en stop et vous donnent des bons plans ...
Même si c'est galère et incertain, le stop a vraiment ses avantages ....

Sandie & Slava 07/02/2014 13:09

C'est sans doute la meilleure façon de se déplacer :)
Biz