Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Buenos Aires

15 Octobre 2013, 10:34am

Publié par Sandie & Slava

Buenos Aires, du 15 au 19 août

 

De Cordoba, nous prendrons notre premier bus de nuit en Argentine afin de rejoindre Buenos Aires. Nous ne serons pas déçus du voyage, confortable et bien chauffé, nous avons plutôt bien dormi. Ça change de la Bolivie :).

 

Arrivés à Buenos Aires, nous retrouvons Miguel et ma mère qui sont venus nous chercher à la gare. Ma mère, qui a atterrit la veille, est venue nous voir pour les vacances. Elle restera avec nous une quinzaine de jours, pour faire la partie Nord-Est du pays.

 

C'est chez Miguel et sa famille que nous allons tous les trois séjourner durant notre passage à Buenos Aires. Miguel est un collègue de ma mère qui travaille chez Renault Argentine et vit à Buenos Aires. Il est tellement adorable, que lorsque ma mère l'a contacté, il nous a gentiment proposé de venir dormir chez lui.

 

Buenos Aires est une très grande ville qui s’étend sur des kilomètres. C’est dans la périphérie, à environ 1h du centre, que Miguel et sa famille habitent.

 

En arrivant chez lui, nous faisons la connaissance de Mirta, la femme de Miguel. Mirta est une artiste qui adore la couture, le tissage et tout ce qui tourne autour. Parents mais aussi grands-parents, Mirta s’occupe tous les jours de ses petits-enfants.

 

Après ce petit moment de retrouvailles, nous commençons à discuter du planning des prochains jours. Nous avons une semaine pour visiter la ville mais nous aimerions aussi passer une journée à Tigre et aller faire un tour du côté de l’Uruguay. Ensuite, il nous restera 7 jours pour faire la région du Nord avec les missions jésuites et les chutes d’Iguazu que nous avons prévu de parcourir en voiture.

 

Miguel nous conseille de visiter Tigre dimanche, c’est plus sympa le weekend car c’est plus animé. Pour aller en Uruguay par contre, mieux vaut éviter le weekend et les jours fériés car les prix sont plus élevés et les hôtels pris d’assaut par les Argentins. Nous irons donc mardi matin. Ça nous laisse 4 jours pour visiter Buenos Aires. Le planning étant fait, nous déjeunons et partons à la découverte de cette Mégalopole. Miguel a pris exprès quelques jours de congés pour nous faire visiter la ville ! Nous avons donc la chance d’avoir un guide privé :).

Au déjeuner avec Miguel et Mirta
Au déjeuner avec Miguel et Mirta

Au déjeuner avec Miguel et Mirta

Cependant, la première chose à faire est d’aller réserver les billets pour le ferry. Nous nous dirigeons donc vers le port. Sur place, les prix ne sont pas les même que ceux indiqués sur internet. Nous hésitons un peu mais allons finalement acheter les billets. Sauf que voilà, nous nous trompons de dates et nous nous en rendons compte une fois repartis en voiture… Obligés de faire demi-tour ! Les boulets ! On aperçoit en chemin une agence mais, rien à faire, ils ne veulent pas nous faire le changement gratuitement. Il faut qu’on retourne au port. Nous arriverons finalement à changer la date sans payer quoique ce soit mais nous aurons perdu beaucoup de temps. Nous ne sommes pas fiers de nous, surtout pour Miguel qui se faisait un plaisir de nous faire visiter la ville. Nous aurons donc à peine le temps de faire un musée qui se trouvait tout prêt du port avant de rentrer à la maison. Il s’agit du musée d’arts populaires José Hernandez.

Exterieur du musée d’arts populaires José Hernandez

Exterieur du musée d’arts populaires José Hernandez

La circulation est dense à Buenos Aires. L’autoroute payante, est tout aussi encombrée en heure de pointe que les rues du centre-ville. Il ne faut donc pas trop tarder le soir, si on ne veut pas rentrer trop tard. Mirta nous attend pour diner :).

 

Le lendemain, après une nuit excellente, nous repartons en compagnie de Miguel visiter le célèbre quartier de la Boca et plus précisément, El Caminito. Ancien repère des émigrants italiens et espagnols, c’est là, de ce mélange culturel, qu’est né le tango.

 

Bien que cet endroit soit très touristique, il craint un peu. Il faut donc éviter de se balader dans les alentours. Mieux vaut rester sur les rues principales ou avoir avec soi Miguel qui veille :).

Dans les rues colorées de El Caminito
Dans les rues colorées de El Caminito
Dans les rues colorées de El Caminito
Dans les rues colorées de El Caminito
Dans les rues colorées de El Caminito

Dans les rues colorées de El Caminito

Des danseurs bogoces de Tango ;)

Des danseurs bogoces de Tango ;)

Après un petit casse-croute le long de la rivière, nous reprenons donc la voiture pour aller voir le charmant quartier de San Telmo, un ancien quartier riche, plein de vieux bâtiments coloniaux. A la fin du XIXe siècle, une épidémie frappa le quartier et les riches se déplacèrent vers le quartier de Récoleta.

 

Pendant que Miguel cherche une place pour se garer, nous découvrons une des nombreuses cours intérieures, réaménagées et remplies de petites boutiques. Celle-ci se trouve juste à côté de la place Dorrego, lieu centrale du quartier.

Une petite cour sympa à côté de la place Dorrego

Une petite cour sympa à côté de la place Dorrego

Je commence à faire le tour de la place, je prends quelques photos et là je me retourne et je ne vois plus ni Slava, ni ma mère… Je me dis qu’ils ne doivent pas être très loin puisque c’est notre lieu de rendez-vous avec Miguel. Je continue mon petit tour et m’arrête prendre des danseurs de tango en photo. A ce moment, quelqu’un me tape sur l’épaule. C’est Miguel. Il me demande où sont ma mère et Slava et je lui explique que je les ai perdu de vue. Nous finissons le tour de la place et là j’aperçois ma mère. Je m’approche contente de la voir. Elle semble toute paniquée : « Mais où étais-tu passée ? Slava, Slava, Sandie est là ! ». Je leur explique que j’étais là, mais ils ont eu tellement peur qu’ils ont du mal à s’en remettre. Apparemment, ils m’ont cherché partout sauf autour de la place.

La place Dorrego
La place Dorrego
La place Dorrego

La place Dorrego

Miguel essaye de rassurer tout le monde et nous continuons la balade dans les rues du quartier. Nous croiserons en chemin, un personnage très connu en Argentine, Mafalda. Puis nous finirons sur une autre vieille cour intérieure avec des magasins type brocante.

Avec Mafalda

Avec Mafalda

Dans les rues du quartier
Dans les rues du quartier
Dans les rues du quartier

Dans les rues du quartier

Tous les samedis matins, Miguel a l’habitude d’aller chanter à l’Alliance Française. Il adore chanter et adore les chansons françaises. C’est donc un plaisir pour lui que de nous emmener, ce matin-là, à l’Alliance.

 

Nous passerons un super moment à écouter et chanter avec tout le monde, de nombreuses chansons françaises. Nous découvrirons aussi le magnifique salon Renault de l’Alliance (Renault a financé les travaux).

Chants à l'Alliance Française
Chants à l'Alliance Française
Chants à l'Alliance Française
Chants à l'Alliance Française

Chants à l'Alliance Française

Le salon de l'Alliance Française
Le salon de l'Alliance Française

Le salon de l'Alliance Française

La Marseillaise :)

Mirta nous rejoindra à l’Alliance pour passer avec nous le reste de la journée. Nous en profiterons pour visiter le quartier chic de Recoleta avec son célèbre cimetière. Nous passerons aussi devant l’ambassade de France et nous visiterons une magnifique librairie installée dans un ancien théâtre.

L'ambassade Française

L'ambassade Française

Le cimetière de Recoleta
Le cimetière de Recoleta

Le cimetière de Recoleta

Une très belle librairie
Une très belle librairie

Une très belle librairie

Nous finirons la journée, en faisant un petit tour du côté du Rio de la Plata, un des plus larges fleuves du monde !

Le long du Rio de la Plata
Le long du Rio de la Plata

Le long du Rio de la Plata

Dimanche, Miguel nous dépose dans la ville de Tigre, qui se trouve à 1h de Buenos Aires. Il a un déjeuner en famille et reviendra nous chercher en fin de journée.

 

Tigre est une petite ville très atypique. Cernée par les nombreux bras de la rivière, elle se compose d’îlots. Autant dire qu’ici le véhicule principal n’est pas la voiture mais le bateau.

 

Nous commencerons notre balade à pieds dans les parties accessibles. Puis nous prendrons le bateau pour faire une balade sur la rivière et s’arrêter sur un autre îlot un peu plus excentré, complètement coupé du monde.

Promenade sur les bords de la rivière
Promenade sur les bords de la rivière
Promenade sur les bords de la rivière

Promenade sur les bords de la rivière

Sur le bateau
Sur le bateau

Sur le bateau

Vidéo sur le bateau

Balade dans un petit coin bien tranquille de Tigre
Balade dans un petit coin bien tranquille de Tigre
Balade dans un petit coin bien tranquille de Tigre
Balade dans un petit coin bien tranquille de Tigre
Balade dans un petit coin bien tranquille de Tigre

Balade dans un petit coin bien tranquille de Tigre

Nos deux dernières journées à Buenos Aires, nous les passerons dans le « microcentro » où nous visiterons la Casa Rosada, bureau de la présidence et son musée attenant. Nous y croiserons par hasard Julien (rencontré au Pérou, puis revu en Bolivie et au Chili) :) !

Dans le quartier centre de Buenos Aires
Dans le quartier centre de Buenos Aires
Dans le quartier centre de Buenos Aires

Dans le quartier centre de Buenos Aires

La Casa Rosada
La Casa Rosada
La Casa Rosada

La Casa Rosada

Le musée du bicentenaire de Buenos Aires

Le musée du bicentenaire de Buenos Aires

Puis nous finirons par le port de Buenos Aires que nous longerons d’un bout à l’autre sous un vent violent ! Nous aurons le droit à une nouvelle surprise, en croisant à nouveau Julien ! Le monde est vraiment petit :) !

Le long du port de Buenos Aires
Le long du port de Buenos Aires

Le long du port de Buenos Aires

 

Et pour clôturer le tout, nous assisterons à un spectacle de Tango au café Tortoni. Le tango étant né à Buenos Aires, on ne pouvait pas repartir sans avoir vu un de ces spectacles. Mélange de tango, de chants et de folklores, le spectacle dure 1h et on reste un peu sur sa faim. On en voudrait plus, plus de tango ! Nous avons quand même passé un très bon moment.

Le café Tortoni
Le café Tortoni
Le café Tortoni

Le café Tortoni

Durant le spectacle
Durant le spectacle
Durant le spectacle
Durant le spectacle

Durant le spectacle

Spectacle de Tango au café Tortoni

Nous ne vous avons pas parlé de tous les succulents plats que Miguel et Mirta nous ont préparés durant notre séjour à Buenos Aires mais nous devons vous parler de l’asado qu’ils nous ont préparés.

 

L’asado est un plat typique Argentin. Il s’agit d’un assortiment de viandes cuites très lentement au barbecue au-dessus de quelques braises. C’est un régal ! La viande est tellement tendre qu’elle fond sous la langue. Merci Miguel et Mirta de nous avoir fait partager ça ;).

Défilé de nous tous devant le barbecue
Défilé de nous tous devant le barbecue

Défilé de nous tous devant le barbecue

Que de bons moments passés avec Miguel et Mirta ! Encore merci à eux pour leur chaleureux accueil. C’est sur cette note culinaire que nous finirons l’article sur Buenos Aires et que nous continuerons sur la partie Uruguayenne et celle du Nord de l'Argentine.

Commenter cet article

Maman 20/10/2013 20:35

Quel plaisir de découvrir cet article fidèle de notre découverte de Buenos Aire .... !
Comme le dit Sandie, nous avons été réellement chouchoutés par nos adorables hôtes Mirta et Miguel qui étaient tous deux aux petits soins pour nous ... :-)
Pour revenir à l'incident sur la place Dorrego, Slava et moi avons eu une énorme frayeur .. :-( car si si !! nous l'avons cherchée sur la place .. mais elle , inconsciente, était cachée derrière un arbre pour prendre en photo les danseurs ... et nous, on a cru qu'elle s'était fait kidnappée ... !!!

Sandie & Slava 22/10/2013 05:37

Parfaitement inconsciente !
Ralalalal