Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Chengdu Panda

29 Mars 2014, 06:31am

Publié par Sandie & Slava

Chengdu, du 09 au 12 mars

 

La nuit dans le train s’est bien passée, nous avons plutôt bien dormi et pas mal avancé sur le blog. Nous arrivons à 12h22. Nous avons 1 minute d’avance :).

 

N’ayant pas réservé d’hôtel, nous prenons le métro vers le centre de la ville où il devrait y avoir plein d’hébergements. A la sortie du métro, nous nous rendons compte que la ville est énorme. Les hôtels qui semblaient être les uns à côté des autres sur la carte sont en fait très éloignés. 

Dans le métro de Chengdu
Dans le métro de Chengdu

Dans le métro de Chengdu

Nous commençons par visiter l’hôtel Soma. Ça commence mal, l’entrée est glauque. Dans les couloirs, ce n’est pas mieux, les murs sont sales et déformés par l’humidité. Les chambres sont moins pires mais coûtent 150 yuans ! De plus, le Wifi ne fonctionne pas… C’est beaucoup trop cher pour la prestation.

 

Ayant un peu peur de perdre du temps à visiter d’autres hôtels, nous cherchons un endroit où trouver du wifi. Heureusement, il y a un Starbucks juste à côté. Là, une serveuse très sympa, nous permet d’avoir accès à Internet grâce à son numéro de téléphone personnel.

 

Petit aparté sur les accès, à Internet, ultra surveillés en Chine. Pour utiliser Internet dans un lieu public, un Starbucks, McDonald, parc … il faut posséder un numéro de téléphone chinois sur lequel un code est envoyé et qui permet de se connecter.

 

Les étrangers peuvent sans problèmes posséder un numéro chinois mais il faut l’enregistrer avec toutes les données du passeport.

 

Ainsi, chaque numéro, est connu des autorités, celui des résidents chinois bien sur mais également des tous les étrangers. Du coup, si on essaie d’accéder à des sites « interdits » ou si on tente, via Internet, une quelconque action qui pourrait nuire au parti ou toutes autres institutions de l’état, on est tout de suite repéré … C’est effrayant ! On se demande comment des telles pratiques peuvent exister dans un pays aussi moderne et développé que la Chine ?!?! :(.

 

Les hôtels semblent un peu plus chers ici que dans le Yunnan. Nous trouvons cependant, une chambre avec salle de bain privée au « Panda Hostel » pour 108 yuans la nuit. Nous réservons 2 nuits sur Booking et reprenons le métro pour nous y rendre.

 

Finalement, en arrivant là-bas, on ne nous fait payer que 98 yuans la nuit. Tant mieux ! :) L’hôtel est sympa et la chambre est nickel. 

Notre chambre

Notre chambre

Avec tout ça, la journée est passée sans que l’on ne s’en rende compte, il est déjà 16h ! Etant donné que c’est un peu tard pour les visites, nous profitons de notre chambre et passons le reste de l’après-midi à planifier la suite du voyage.

 

Plusieurs solutions s’offrent à nous pour rejoindre Shanghai. Nous pouvons prendre un premier train de nuit de 20h qui nous déposerait près du parc « Zhangjiajie » que nous voulions visiter. Après cela, il faudra prendre un autre train de nuit de 20h également pour atteindre Shanghai.

 

L’autre solution consiste à prendre l’avion et visiter le parc des « Monts Huangshan » qui offre à peu de choses près des paysages équivalents à ceux du parc « Zhangjiajie ».

 

Les billets d’avion avec la compagnie « Spring Airlines » ne sont pas beaucoup plus chers que les deux trains du coup ça vaut peut-être le coup.

 

Avant de se décider, nous sortons diner. Juste à côté de notre hôtel, il y a plusieurs petits bouis-bouis où manger. Nous nous arrêtons chez une mamie qui propose des raviolis à la vapeur pour seulement 4 yuans et un plat de pâtes pour 6 yuans ! Avec tout ça, on ne va pas se ruiner. D’autant plus que c’est super bon.

 

En rentrant, nous décidons de réserver l’avion. Nous aimons bien les trains de nuit mais l’avion nous fait gagner 2 jours et dans ce pays immense, ce n’est pas négligeable.

 

Finalement, nous payons un peu plus cher que prévu car nous devons rajouter 20€ pour les bagages et 3% de frais de paiement par carte. Nous nous en sortons pour 169$US par personnes. Le train nous aurait coûté 120$US.

 

Le lendemain, nous partons nous balader dans les quartiers Ouest de la ville. Il y a plusieurs parcs qui sont très sympathiques. Nous commençons par le « Renmin parc », aussi appelé parc du peuple.

 

En entrant dans cet écrin de verdure, nous avons l’impression de quitter l’agitation de la ville. Mais le calme et la tranquillité des lieux sont soudainement ternis par des chants approximatifs.

 

Nous nous approchons pour voir ce qu’il se passe. Là, sur une grande place, nous découvrons, amusés, des chinois en train de chanter au micro en mode karaoké. Le pire c’est qu’il y a deux stands, l’un en face de l’autre. Du coup, les deux chants se mélange formant un brouhaha pas très mélodieux. Ils nous étonneront toujours ces chinois ! :)

L’entrée dans le parc

L’entrée dans le parc

Vidéo du karaoké

Le parc porte bien son nom et le peuple chinois n’a pas fini de nous surprendre.

 

Entre ceux qui chantent, ceux qui jouent au badminton et ceux qui jouent aux cartes, il y a des enfants partout qui s’amusent avec des manèges des années 80. Slava a l’impression de revoir de vieux manèges Russes recyclés.

 

C’est d’ailleurs ici que nous découvrons l’accoutrement réservés aux petits enfants. Ils portent quasiment tous un pantalon ouvert à l’entre-jambe laissant apparaitre leur derrière !? Certains ont quand même des couches qui du coup sortent légèrement du pantalon. :) Mais pourquoi ? Notre amie de Shanghai nous expliquera plus tard que c’est juste pour le côté pratique. Quand l’enfant a envie de faire pipi ou caca, il n’a pas besoin de baisser son pantalon. Il a juste à se mettre accroupi et faire ce qu’il a à faire. Sacrés chinois :) !

Enfants et manèges des années 80
Enfants et manèges des années 80
Enfants et manèges des années 80

Enfants et manèges des années 80

Le parc est vraiment grand. Il abrite un petit jardin de bonsaïs, des étendues d’eau et bassins ainsi que plusieurs maisons de thé. Les gens prennent leur boisson chaude dehors en grignotant des pépites ou en jouant à divers jeux (cartes, domino ou Mahjong). Nous découvrons qu’il est aussi possible de se faire nettoyer les oreilles aves des ustensiles bizarres.

Le jardin de bonsaïs
Le jardin de bonsaïs
Le jardin de bonsaïs

Le jardin de bonsaïs

Les maisons de thé
Les maisons de thé
Les maisons de thé

Les maisons de thé

Près des bassins, nous passons devant un attroupement. Des enfants sont en train de nourrir les poissons… au biberon ! Mais ils sont fous ces chinois ! :)

Des poissons nourris au biberon

Des poissons nourris au biberon

Le tour du parc terminé, nous prenons la route vers le quartier du dragon. Un ancien quartier restauré ou reconstruit à l’ancienne nous ne savons pas trop mais assez plaisant. Comme souvent dans ce genre de quartiers, ça déborde de nourriture et de boutiques souvenirs.

Le quartier du dragon
Le quartier du dragon
Le quartier du dragon
Le quartier du dragon
Le quartier du dragon
Le quartier du dragon

Le quartier du dragon

Nous continuons ensuite vers la rue Quintai, une des plus anciennes rues de la ville et nous entrons dans le parc Baihuatan se trouvant au bout. Un peu plus au calme que le précèdent, les gens y pratiquent le Taïchi mais pas seulement. Il y a aussi des répétitions des défilés sous un air de RnB Française ;)

La rue Quintai
La rue Quintai

La rue Quintai

Le parc Baihuatan
Le parc Baihuatan
Le parc Baihuatan
Le parc Baihuatan

Le parc Baihuatan

Vidéo "Est-ce que tu m’entends, eh ho"

Nous finirons la journée avec la visite du temple Qingyang Gong (10 yuans l’entrée par personne) qui est composé de trois temples : le principal, celui des trois puretés (avec les deux chèvres devant) et le dernier, à l’arrière, qui est un peu plus sobre. Les temples sont jolis mais rien d’exceptionnel à notre avis.

Le temple Qingyang Gong
Le temple Qingyang Gong
Le temple Qingyang Gong

Le temple Qingyang Gong

En rentrant à l’hôtel, nous apercevons une longue file d’attente se former dans la rue devant l’entrée d’une petite boutique. Des jeunes gens sont en train de préparer des petits gâteaux.

 

S’il y a autant de monde, c’est que ça doit être bon. Il faut que l’on goûte :). Apparemment, il y a plusieurs parfums. Ne sachant pas ce qu’il y a dedans, on en prend un de chaque type. A peine achetés, on en teste un qui est encore tout chaud. DELICIEUX ! Tellement bon qu’on ne cessera d’en chercher dans les autres villes parcourues.

Confection de gâteaux
Confection de gâteaux
Confection de gâteaux

Confection de gâteaux

Le jour suivant, nous nous levons de bonne heure pour aller voir l’attraction de la ville, les pandas géants ! :)

 

Le guide conseille de se rendre au centre de reproduction des pandas dès l’ouverture car c’est le matin qu’ils sont les plus actifs. Pour y aller, nous prenons le bus numéro 1 puis le bus numéro 87. Un vieux bus en bois plutôt bien conservé.

Le bus 87
Le bus 87

Le bus 87

Nous arrivons une heure plus tard, vers 9h15. L’entrée coûte 58 yuans par personne. C’est dans une forêt de bambous que nous entrons à la recherche des Pandas. Le parc est agréable, bien fléché et il n’y a pas trop de monde. C’est vraiment plaisant.

 

Nous faisons un premier tour des enclos et rencontrons des pandas géants adultes, des enfants encore endormis et enfin des pandas rouges ! Nous nous n’attendions pas à les voir ceux-là. Ils sont beaucoup plus petits mais aussi beaucoup plus vifs que leurs compères.

Les pandas rouges
Les pandas rouges
Les pandas rouges

Les pandas rouges

Vidéo des pandas rouges

Nous apprenons aussi que les pandas vivent en moyenne jusqu’à 18 ans dans la nature mais au sein du centre de reproduction, ils peuvent vivre jusqu’à 25 ans. Ils sont nourris de bambous, fruits et de pains faits spécialement pour eux. Afin de perpétuer l’espèce, qui autrefois recouvrait complètement le territoire chinois, le centre fait tout pour encourager la reproduction naturelle mais a recours aussi parfois à la reproduction artificielle.

Ça mange
Ça mange
Ça mange
Ça mange
Ça mange

Ça mange

Ça fait dodo

Ça fait dodo

Ça joue
Ça joue

Ça joue

Le parc est tellement grand que nous y passons une bonne partie de la journée. Nous y croisons aussi d’autres espèces en liberté comme des faisans d’or et des paons. Nous finissons la visite vers 14h avec des bébés panda bien agités. :)

Paons et faisan d’or
Paons et faisan d’or

Paons et faisan d’or

Les bébés pandas
Les bébés pandas
Les bébés pandas
Les bébés pandas

Les bébés pandas

Vidéo des pandas géants

Nous rentrons à l’hôtel à la fois fatigués et apaisés. Nous passons le reste de l’après-midi à nous reposer.

 

Pour notre dernière journée à Chengdu, nous commençons par une grasse matinée ! Nous libérons la chambre en mode « Ross » à 13h00. ;)

 

Nous laissons nos sacs à la réception et allons ensuite nous balader dans le quartier de Wenshu Yuan et visitons le très beau monastère Wenshu. Là encore, une architecture typique et des maisons de thé ou l’on peut se faire nettoyer les oreilles. :)

Le monastère
Le monastère
Le monastère
Le monastère

Le monastère

Le quartier Wenshu
Le quartier Wenshu
Le quartier Wenshu

Le quartier Wenshu

Pour finir la journée, nous nous rendons sur la place centrale de la ville. Les dimensions sont impressionnantes ! On se sent tout petit. La statue de Mao trône juste en face. 

La place centrale de Chengdu
La place centrale de Chengdu
La place centrale de Chengdu

La place centrale de Chengdu

De retour à l’hôtel, nous allons manger quelques raviolis chez la mamie d’à côté et prenons le bus N°2 en direction de l’aéroport. Le trajet dure environ 1h pour 10 yuans par personne. C’est en mode 1ère classe que nous embarquons dans le vol à destination de Shanghai. ;)

 

Malgré le temps gris, nous avons bien aimé la ville de Chengdu, ses parcs, ses quartiers anciens et ses Pandas ! Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de visiter le reste du Sichuan qui semble détenir beaucoup de sites intéressants mais nous ne pouvions pas tout faire. Ça sera pour une autre fois. :)

Commenter cet article

pem 31/03/2014 22:04

au karaoké, rien ne vaut les lacs du connemara ! vous leur avez fait une démonstration ?

et pour les fut' fendus, ça à l'air pratique. te connaissant t'as du en ramener un mpt :)

Sandie & Slava 11/04/2014 13:33

Ah je savais qu'on pouvait compter sur toi !

pem 11/04/2014 07:25

Amène ton costard je vais t'en faire un!

Sandie & Slava 04/04/2014 02:48

On a cherché le modèle costard mais pas trouvé :p

Maman 30/03/2014 22:16

Il n'y pas de son sur la Vidéo "Est-ce que tu m’entends, eh ho" :-(

Sandie & Slava 10/04/2014 14:02

On vient de tester et ça marche.
Il faut brancher le hauts parleurs ;)

Jenni 29/03/2014 09:48

Nous pensons que les jeunes pandas du parc sont les bébés que nous avions vus lors de notre visite car en octobre il n'y avait pas de jeunes mais 4 petits bébés tout mignons. ;-)

Sandie & Slava 30/03/2014 07:36

Ça grandit vite ces bêtes :)
Zoubi !

Jenni 29/03/2014 09:45

Pour les pantalons fendus des enfants, je pense que lors de votre passage, les gamins portaient une couche à cause du temps. Il a l'air de faire froid...
Quand nous y étions en septembre/octobre, tous les zguègues étaient sortis :-)

Sandie & Slava 30/03/2014 07:35

:)
En fait ça dépendait. Certains étaient équipés d'autres non :)