Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

La Chine, un second souffle au voyage

16 Avril 2014, 12:01pm

Publié par Sandie & Slava

La Chine est un pays extraordinaire, dans le sens propre du terme ! C'est vraiment un monde à part, là où dépaysement et surprises sont garantis. C'est vraiment une expérience à vivre ! En ce qui nous concerne, cette étape a redonné un coup de fouet au voyage qui s’essoufflait quelque peu.

 

Remettons-nous dans le contexte. Après 9-10 mois de voyage en Amérique et en Océanie, nous débarquons à nouveau en Asie. Nous avions adoré ce continent, il y a quatre ans et sommes contents d'y retourner.

 

Sauf que voilà, nous avons l'impression de ne plus vivre le voyage comme au début, c'est devenu notre quotidien. Bien que l'on bouge tout le temps, c'est presque une routine. On ne s'étonne plus de rien et le mode « local » folklorique nous fatigue au lieu de nous faire rire comme avant.

 

L'autre point, c'est que la fin du voyage nous fait peur, la Chine en particulier. Nous avons beaucoup entendu parler de ce pays et pas souvent en bien. Du coup, l'idée de finir notre tour du monde dans un tel pays nous paralyse, nous ne savons plus quoi faire. Nous avons même pensé, à une époque, abandonner ce pays…

 

Mais finalement, nous avons voulu voir, par nous-même, ce qu’il se dit et ce qu’il s’y passe. Et nous avons bien fait !

 

Quasiment tous les jours, nous vivions des expériences nouvelles, inattendues, choquantes, drôles, touchantes, improbables et parfois tout ça mélangé. Nous n’avons jamais ressenti cette sensation dans aucun autre pays que nous avons visité. C’est quand même le pays dans lequel, on s’est dit une bonne centaine des fois : « mais, c’est des malades ! » :).

 

La capacité des chinois à nous étonner est sans limite ! Par des situations, gestes  ou simplement des expressions, ils nous ont fait vibrer :).

 

C’est aussi un de ces pays où nous avons pu nous reposer. Les hôtels sont confortables et on y dort bien. Pas de chiens ou de coqs pour nous réveiller la nuit. Les transports sont faciles. Le pays est très bien desservi et les trains couchettes permettent de ne pas perdre de temps. On y dort plutôt bien et ils sont ultra ponctuels donc pas de mauvaises surprises.

 

Nous n’avons pas trouvé que le pays était sale et que les chinois l’étaient également. Dans chaque ville, il y a des poubelles partout et les gens les utilisent. C’est loin d’être le cas de tous les habitants des pays voisins. De plus, on a toujours vu quelqu’un nettoyer les rues, les ruelles et même les trains. Du coup, les villes sont relativement propres.

 

On parle souvent des raclements de gorge et crachats des chinois. Effectivement, il y en a beaucoup qui le font mais ce n’est pas non plus une généralité, loin de là ! De plus, la plupart le font « proprement » en crachant autant que possible dans les poubelles publiques ou dans leur mouchoir de poche.

 

A l’heure où nous écrivons cet article, nous sommes au Népal où les gens font exactement la même chose mais bizarrement personne ne l’évoque dans ses récits ?! Pourtant, les népalais le font tout aussi souvent voire plus que les chinois et on ne parle même pas du facteur démographique … les chinois sont 43 fois plus nombreux.

 

Que l’on se rassure, d’après les dires des personnes qui vivent en Chine, c’est une pratique qui tend à disparaître puisque les chinois crachent de moins en moins. A la bonne heure ! :)

 

Bien évidemment, ce n’est pas tout rose non plus. Nous avons été quelques fois agacés, parfois énervés. Comme par exemple, sur les sites touristiques où les chinois se comportent comme des gamins, à courir partout, parler fort, voir gueuler. Ça peut être fatiguant.

 

Dans les musées aussi, les téléphones ne sont quasiment jamais éteints et quand ils sonnent (très fort) et que le propriétaire répond, il parle comme s’il était à l’extérieur … mais à notre avis, il faut relativiser à cause du facteur démographique encore une fois.

 

En effet, dans tous les pays du monde, il existe ce genre d’individus. Lorsqu’en France, par exemple, une personne fait la même chose, il faut se dire qu’en Chine ce nombre est tout de suite multiplié par 20 ! Et oui, les chinois sont 20 fois plus nombreux que chez nous. Du coup, ça parait plus désordre mais finalement pas tant que ça.

 

L’utilisation des mégaphones dans les lieux touristiques est une plaie. C’est ultra bruyant et insupportable. Pourtant, il existe des moyens quasiment silencieux, comme des oreillettes reliées en bluetooth. Ils y viendront un jour :).

 

Un autre exemple et pas des moindres, la surveillance et le contrôle totalitaire du parti !

 

La plupart des médias sont censurés. Des dizaines de sites Internet sont bloqués. Il faut s’enregistrer dans chaque hôtel pour être pisté au besoin. Nous ne comprenons pas comment les chinois peuvent vivre ainsi !? La peur peut être ?

 

Les rares opposants qui tentent une « action » se font rapidement éliminer ! Des années de prison pour avoir osé organiser une manifestation, est-ce justifié ?

 

Nous sommes même venus à nous poser une question terrible. La Chine aurait-elle pu se développer de la sorte s’il n’y avait pas eu ce contrôle total sur la population ? Un seul qui décide et tout le monde s’exécute … On y réfléchit encore.

 

Quoi qu’il en soit, le défi pour la Chine est de taille ! Le développement semble sans limite. Le pays entier est en construction et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Ce qui nous a le plus surpris ce sont ces dizaines, ces centaines de bâtiments, de 20, 30 étages absolument vides qui sont d’ores et déjà bâtis et prêts à accueillir les populations. Des centaines d’autres sont en construction …

 

A notre grande surprise, nous n’avons pas réellement souffert de la pollution. Sommes-nous tombés dans la bonne saison ? Malgré tout, le désastre écologique est bien là. Sur 10 villes les plus polluées du monde, neuf se trouvent en Chine :(. Quel triste record.

 

Malgré tout, venir ici et voir tout ce que nous avons vu, a certainement été une des meilleures décisions du voyage.

 

Même avec l’énorme barrière de la langue, nous avons toujours réussi, d’une manière ou d’une autre à communiquer avec les chinois. Dans toutes les villes, sans exception, une personne est venue à notre rencontre en nous demandant si nous avions besoin de l’aide. C’était pour la plupart des étudiants qui parlaient plutôt bien anglais.

 

Quand il n’y avait pas d’étudiants à l’horizon, le personnel des restaurants par exemple, se mettait à 2, 3 voire 4 pour nous comprendre, nous aider puis nous servir. C’était plutôt sympa.

 

De manière générale, nous avons toujours eu de bons contacts avec les chinois, que ce soit des jeunes ou des moins jeunes.

 

Bref, vous l’aurez compris, nous avons adoré la Chine et les Chinois ! C’est un pays vraiment à part, sans doute assez unique en son genre, dans lequel nous avons vécu des aventures pas comme les autres et que nous ne sommes pas prêts de revivre de sitôt !

La Chine d'hier et d'aujourd'hui (en défilé)
La Chine d'hier et d'aujourd'hui (en défilé)

La Chine d'hier et d'aujourd'hui (en défilé)

Commenter cet article

Maman 16/04/2014 20:11

Quel bel hommage à la Chine et au Chinois !
Merci et bravo pour cette synthèse de vos impressions sur ce pays qui , pour ceux qui n'y ont jamais mis les pieds, comme moi, reste en effet à la fois effrayant et fascinant ....
Grâce à vous, j'ai une idée plus rassurante de ce pays et de sa population ... et cela me donne très envie de les découvrir un jour peut-être .... !?
Gros bisous

Sandie & Slava 17/04/2014 03:09

Ah parfait ! :)
C'était effectivement le but de cet article.