Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Coron, Palawan

24 Février 2014, 16:52pm

Publié par Sandie & Slava

L’île de Coron, Palawan, le 11, 12, 13 janvier

 

Il est 7 heures du matin, quelqu’un frappe à notre porte. C’est Phillip ! :) Il est là, le sourire aux lèvres, prêt à nous emmener au port. Nous ne sommes pas prêts, nous sommes encore en train de faire nos sacs … Nous lui donnons rendez-vous à 7h30 en bas, devant l’hôtel.

 

Les sacs sont faits, nous descendons mais, en bas, il n’y a personne. Il est pourtant 7h30. Dix minutes plus tard, toujours rien :( On commence à s’inquiéter. Mais notre cher ami est un homme de parole. Quelques instants plus tard, nous le voyons arriver à toute allure en agitant le bras. Tout souriant, il s’excuse de son retard.

 

En à peine 10 minutes, nous sommes à Caminawit, au port de San Jose. En arrivant, Philip lâche le bon vieux « Coron, Palawan ? » qui nous fait toujours bien rire. La réponse est OUI, le bateau pour Coron est bien là ! Ouf !

 

Nous sommes surpris par le monde dans la salle d’attente. Nous inscrivons nos noms sur un papier (en 34ème et 35ème position!) et d’autres personnes arrivent…

 

Avant de nous quitter, nous remercions chaleureusement notre ange gardien. Encore une très belle rencontre !

Avec Philip

Avec Philip

Il est 9h bien passé mais l’embarquement n’a pas encore commencé. Par contre des tricycles chargés comme jamais défilent. Ils emmènent le « cargo » que va transporter le bateau en plus des passagers. Les paquets et caisses sont énormes et se comptent par dizaines. On se demande comment ils vont faire pour tout rentrer en laissant de la place pour les passagers …

Chargement du cargo

Chargement du cargo

Ça y est, le dernier tricycle vient de charger sa cargaison. Nous pouvons monter dans le bateau. Finalement, il reste pas mal de place. Nous en trouvons une à l’ombre sur la partie haute du bateau. La plupart des voyageurs sont des locaux. Sur la quarantaine de personnes présente, nous ne sommes que cinq touristes. Il est 9h35, c’est parti pour 7h de bateau assis sur un banc en bois.

 

On s’endort un petit moment et on se réveille, une heure plus tard. La mer est plutôt calme alors la navigation est agréable.

 

Vers 12h, nous avons la surprise d’avoir une assiette de riz et du poisson ! Le repas est compris dans le prix. Nous qui avions prévu des sandwichs…

Le repas du midi
Le repas du midi

Le repas du midi

Nous faisons aussi la connaissance d’un philippin de Manille qui va à Coron pour travailler. Je discute longuement avec lui pendant que Sandie, bercée par les vagues, sombre à nouveau dans le sommeil. Nous parlons musique, écologie et amour. Les philippins sont de grands romantiques et aiment bien couvrir leur copine de fleurs et de peluches.

 

Il y de la place pour s’allonger, certes sur le sol mais quand même. Nous nous endormons encore une fois. Cette fois c’est deux heures plus tard que nous nous réveillons, il est 15h30, on devrait arriver d’ici 1h.

 

Finalement, nous arrivons vers 17h30, nous aurons mis 8h. Nous appréhendions beaucoup ce voyage mais finalement tout s’est plutôt bien passé et le temps de la traversée est passé assez vite.

Depuis le bateau, en arrivant à Coron
Depuis le bateau, en arrivant à Coron

Depuis le bateau, en arrivant à Coron

Etant au port, en descendant nous nous renseignons sur les bateaux allant à El Nido, notre prochaine destination sur Palawan. Apparemment, il y en a beaucoup plus qui y vont. En réalité, il y en a un par jour. Trois compagnies se partagent le juteux marché. En effet, l’aller simple est vendu 1800 pesos par personne (30€).

 

Nous prenons un tricycle (10 pesos / personne) pour nous rendre au « Kristal Lodge », un hôtel recommandé par le Lonely qui se trouve au bord de l’eau et propose des chambres dans des maisons sur pilotis.

 

En quelques minutes nous y sommes. Bien que les maisons tiennent debout, une jeune fille nous apprend que le lieu est fermé à cause du typhon d’il y a quelques mois. C’est la première fois depuis une semaine et demi que nous trouvons un lieu endommagé par le typhon.

 

Nous cherchons autre chose mais tout semble plein ! Heureusement, nous tombons sur un gérant de bar qui nous suggère un lieu. Une de ses employées nous y accompagne.

 

Il s’agit du Tameta, une grande maison de trois étages qui dispose de plusieurs chambres.

Vue depuis le Tameta

Vue depuis le Tameta

Le jeune homme à la réception nous indique qu’il ne leurs reste plus qu’une seule chambre avec air conditionné, le prix est de 1300 pesos ! Un peu trop cher pour nous sachant que l’on n’utilise quasiment jamais la climatisation car cela nous rend malades. J’essaye de négocier en expliquant que l’on n’utilisera pas l’air conditionné pour les raisons évoquées ci-dessus.

 

C’est, d’accord ! En utilisant simplement le ventilateur, on arrive à avoir la chambre pour 700 pesos.

 

Nous nous installons, grignotons un morceau et allons-nous reposer.

 

Le lendemain, nous dormons un peu, mangeons tranquillement puis allons en ville pour nous renseigner sur les sorties plongée. En effet, Coron fait partie des sites privilégiés.

 

Nous entrons dans le premier venu, le « Amphibi-Ko Dive Center ». Un groupe semble être sur le départ. Le moniteur nous indique que comme les spots de plongée sont assez éloignés du village, la sortie se fait à la journée. Du coup si on loupe le coche, la journée est foutue.

 

Il est déjà 10h passées. Nous n’avons pas le temps de chercher plus loin. Soit on accepte de nous joindre au groupe déjà formé, soit on rentre bredouille. Après une rapide réflexion nous rejoignons le groupe.

 

La sortie comprend le bateau, le repas, le guide, tout le matériel et trois plongées. Annoncé à 3000 pesos par personne (50 €), nous réussissions à marchander le tout à 2800. C’est plus qu’honnête !

 

Nous qui pensions que ce serait comme à Sabang, qu’il suffirait d’arriver quelques minutes avant et hop :). Heureusement que nous n’avons pas fait une grasse matinée. Nous voilà embarqués avec un groupe de chinois. Tout le monde ne plonge pas, certains ne viennent que pour faire du snorkeling.

 

Sur le bateau, nous faisons connaissance avec une allemande qui a le même niveau de plongée que nous. Nous serons d’ailleurs avec elle pour plonger.

 

Pour atteindre le premier site, nous faisons une bonne heure de bateau. Il s’agit d’une épave qui date de la seconde guerre mondiale, le « East Tangat Wreck ». Coron est aussi réputé pour ses nombreux bateaux échoués. Il y en a une bonne dizaine sous l’eau. Certains d’entre eux font plus de cent mètres !

 

Nous nous équipons et c’est parti. Nous avions déjà vu une épave au Costa Rica mais celle-ci est vraiment différente. Le corail l’a complétement envahi. C’est très impressionnant. De plus, nous sommes entrés dedans. Une première pour nous. Malgré une visibilité assez faible et finalement peu de poissons, nous avons beaucoup aimé plonger ici.

En arrivant sur le premier site

En arrivant sur le premier site

Nous repartons pour environ 20 minutes de bateau. Pendant la navigation, l’équipage installe le déjeuner. Nous avons droit à du poisson grillé, du porc au BBQ, du poulet en sauce, une salade d’aubergines et du riz bien sûr. Pour le dessert, c’est pastèque et bananes. Nous nous sommes régalés !

Le déjeuner

Le déjeuner

C’est le ventre bien rempli que nous nous préparons pour la seconde plongée. Elle  a lieu au « Coral Garden » qui comme son nom l’indique regorge de corail de tous types. C’est magnifique, il y en a de toutes les couleurs et de toutes les dimensions. Plus de « vivant » que sur la première épave, nous croisons pas mal de poissons. Vraiment intéressant.

Vidéo de la plongée à Coral Garden

L’après-midi est déjà bien avancée. Nous nous dirigeons vers le troisième et dernier spot, le « Lusong Gunboat ». Il s’agit d’une autre épave, plus petite. Cette plongée ressemble beaucoup à la première mais les poissons sont bien plus nombreux. On s’éclate !

Vidéo des deux plongées sur épaves

En remontant sur le bateau, il fait bien sombre. Il nous reste une bonne heure pour revenir. Nous arrivons la nuit tombée. Le capitaine gare le bateau à la lampe torche :). Nous rentrons à l’hôtel bien contents de cette riche journée.

 

Le lendemain, nous avons prévu de faire une autre des activités phares de la région : la visite de l’île de Coron qui se trouve en face de la ville de Coron. L’île est protégée, aussi, il n’est pas possible d’y passer la nuit.

 

Toutes les agences de la ville proposent des tours au choix (nommés A, B, C …). Elles pratiquent les mêmes prix qui, dans tous les cas, incluent le bateau, toutes les entrées des sites payants et le déjeuner.

 

Le tour A est le moins cher (650 pesos par personne). C’est aussi le plus fréquenté. En interrogeant une des agences, celle-ci nous annonce 20 participants pour le tour A. Certaines agences regroupent leurs clients. Sur le B (750 pesos), il y aurait 15 touristes.

 

Nous hésitons un peu mais finalement préférons rajouter 100 pesos pour être moins nombreux sur le bateau. De plus, les lieux visités nous paraissent plus intéressants.

 

Le départ est prévu pour 8h30 et 5 arrêts sont au programme pour faire du PMT (Palme, Masque et Tuba). Pour info, les arrêts peuvent varier pour un même tour. Ainsi cela reparti un peu plus le monde.

 

Un tricycle passe nous chercher à l’agence et nous emmène aux pieds du bateau. En arrivant, nous avons l’agréable surprise d’apprendre que nous ne serons que 6 à faire la balade. Nous avons peut être mal compris ce qu’a voulu dire la fille de l’agence … Tant mieux ! :)

 

C’est parti pour une journée de navigation sur une petite Bangka avec deux autres Français, Mathieu et Morgane, un Ukrainien, Vladimir et un Hongrois pas du très bavard.

Notre Bangka

Notre Bangka

Notre premier site est le « Barracuda Lake ». Il s’agit d’un immense lagon d’eau douce mais qui a tout de même un léger goût salé. Nous sommes les premiers sur place alors c’est tout calme. Il n’y a quasiment pas de poissons sauf quelques barracudas, d’où le nom. D’ailleurs nous pensons en avoir aperçu un, enfin c’est ce que nous avons vu de plus gros et qui ressemblait à un barracuda :). Les falaises tranchantes immergées valent également le détour. Elles sont impressionnantes.

 

Malheureusement, il ne fait pas très beau alors les couleurs ne ressortent pas vraiment. Mais bon, nous passons un moment agréable. L’eau avoisine tout de même les 30 degrés ;).

En arrivant au Barracuda Lake

En arrivant au Barracuda Lake

Le Barracuda Lake
Le Barracuda Lake

Le Barracuda Lake

Nous nous dirigeons ensuite vers le « Twin Lagoon ». Ce sont deux lagons où l’eau salée et l’eau douce se mélangent. L’eau salée chaude vient d’en bas alors qu’à la surface l’eau douce est fraîche. Le mélange des deux est trouble ! L’effet produit est surprenant. Du jamais vu pour nous.

Sur Twin Lagoon
Sur Twin Lagoon
Sur Twin Lagoon

Sur Twin Lagoon

Après quelques minutes de bateau, nous arrivons à « Banol Beach », une plage de sable blanc où nous déjeunons. Au menu : du poisson grillé, du porc au BBQ, une salade d’aubergines et du riz. En dessert, nous avons droit à une banane. Le repas était bon et copieux.

Sur Banol Beach
Sur Banol Beach
Sur Banol Beach
Sur Banol Beach

Sur Banol Beach

Ensuite, nous nous rendons à « Skelet Wreck », une épave dont il ne reste que le contour. Les coraux autours sont sympathiques.

 

Le dernier site visité est le «  Cyc Coral Garden ». Il n’y a pas grand-chose à voir, à l’endroit où le bateau s’est arrêté mais plus loin le corail est partout ! Vraiment très sympa.

C’est assez content d’avoir fait cette balade que nous rentrons à la maison. Dommage pour le temps, il n’a pas toujours fait très beau pendant la journée. D’ailleurs, la météo n’a pas fini de nous jouer des tours…

Commenter cet article

Maman 25/02/2014 11:48

Bravo pour vos vidéos de plongée ... on s'y croirait ... Super sympa cette île
Merci !!!
Gros Bisous

Sandie & Slava 01/03/2014 03:55

Merci, merci
Ça fait plaisir ;)