Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Fiordland

5 Janvier 2014, 16:47pm

Publié par Sandie & Slava

Fiordland, le 11, 12, 13 octobre

 

Au réveil, le temps est plus couvert que la veille. Nous allons nous renseigner sur les balades à faire dans le coin mais apparemment, elles partent toutes de l’autre côté de la rive et il faut prendre un taxi boat pour la traverser (20$ aller-retour). Du coup, nous nous dirigeons vers la ville suivante, Te Anau, qui n’est qu’à quelques minutes. 

Vue sur le lac Manapouri

Vue sur le lac Manapouri

De là, il est possible de partir sur la célèbre randonnée Kepler Track. Mais pour la faire complètement, il faut au moins deux jours de marche. Du coup, nous décidons de faire une première partie du côté du lac Manapouri (3h aller-retour pour aller au premier refuge et revenir) puis de faire l’autre partie, côté lac Te Anau.

 

La balade se fait principalement dans une forêt clairvoyante. Comme tous les paysages de Nouvelle-Zélande, cette forêt semble sortie d’un compte pour enfant, elle est propre, bien ordonnée et la lumière y fait ressortir les couleurs. Nous longeons et traversons parfois des rivières, dont l’une d’entre elles a servi de lieu de tournage pour le « seigneur des anneaux » ainsi que des zones recouvertes de mousses qui ont pour fonction essentielle de retenir l’eau quand elle est en abondance et de la relâcher quand elle est en pénurie. 

Au début de la balade
Au début de la balade
Au début de la balade
Au début de la balade
Au début de la balade

Au début de la balade

Un lac au milieu d'une zone recouverte de mousse
Un lac au milieu d'une zone recouverte de mousse
Un lac au milieu d'une zone recouverte de mousse

Un lac au milieu d'une zone recouverte de mousse

Au bout d’1h30 de marche, nous arrivons enfin au lac. La vue est magnifique. Nous nous installons près de l’eau pour pique-niquer quand tout à coup, nous sommes envahis de mouches ! Impossible de manger dans ces conditions… Nous sommes obligés de retourner dans la forêt. C’est bien dommage car la vue était sympa. Nous essayons alors de prendre un autre chemin qui amène à une autre plage sur le lac. 

Arrivée au lac Manapouri
Arrivée au lac Manapouri

Arrivée au lac Manapouri

Slava chassant les mouches

Slava chassant les mouches

Malheureusement sur l’autre rive, c’est la même chose. Dès qu’on sort le pique-nique, les mouches arrivent… Du coup, nous nous cachons dans les bois pour manger.

 

Sur le chemin du retour, il se met légèrement à pleuvoir mais sous les arbres, nous sommes un peu protégés. Une fois la balade terminée, nous nous dirigeons vers le lac de Te Anau pour faire l’autre partie de la Kepler Track.

 

Nous pensions longer le lac, mais en fait c’est encore de la balade en forêt. Ça devient un peu monotone. En plus, il ne fait pas très beau et de la petite pluie désagréable tombe. Le lac est à quelques mètres de nous, mais on ne le voit même pas ! Du coup, au bout d’une demi-heure, après être arrivés à une petite plage donnant sur le lac, nous faisons demi-tour.

Sur l'autre rive du lac

Sur l'autre rive du lac

Balade sympathique mais pas non plus extraordinaire, on aurait préféré longer les lacs au lieu de marcher quasiment tout le temps en forêt. On imagine que ce qui fait la renommer de cette randonnée, c’est la vue en haut de la montagne. Mais pour cela, il faut grimper entre 4 à 5 heures dans la forêt et il vaut mieux avoir du beau temps sinon arrivé là-haut, on risque de ne rien voir.

 

De retour au van, vu que le temps ne s’améliore pas, nous décidons de rouler en direction de MilfordSound, ville nichée dans les fjords à 70km de là. Il parait que la route vaut autant le détour que les fjords eux-mêmes.

 

En chemin, le temps s’améliore et nous pouvons profiter d’un peu de ciel bleu. Plus nous nous enfonçons dans les montagnes enneigés, et plus les paysages sont grandioses. La route est effectivement à couper le souffle ! Extraordinaire ! Ne trouvant pas de camping sur le chemin, nous roulons finalement jusqu’au bout.

La kepler track côté lac Te Anau
La kepler track côté lac Te Anau
La kepler track côté lac Te Anau

La kepler track côté lac Te Anau

En arrivant, nous profitons des belles couleurs du coucher de soleil pour faire quelques photos des fjords. Nous passerons la nuit au seul camping de la ville, le MilfordSound Lodge (44$).

Sur la route vers Milford Sound
Sur la route vers Milford Sound

Sur la route vers Milford Sound

Coucher de soleil sur les fiords
Coucher de soleil sur les fiords

Coucher de soleil sur les fiords

Le lendemain matin, malgré un temps pourri, nous décidons de faire quand même la balade en bateau sur le fjord (40$/pers avec Jucy car réduction de 10$ pour les vacances scolaires et horaire du matin sinon entre 65$ et 75$). Avec un peu de chance, ça s’améliorera en chemin…

 

Les nuages gâchent pas mal la vue mais par contre, les chutes d’eau débitent  à plein régime. L’eau coule de partout…

Les fiords dans le brouillard
Les fiords dans le brouillard

Les fiords dans le brouillard

Les cascades le long des fiords
Les cascades le long des fiords
Les cascades le long des fiords

Les cascades le long des fiords

Arrivés au bout du fjord, nous apercevons le large puis le bateau fait demi-tour. Nous croisons le chemin de quelques lions de mer qui se font un plaisir de prendre la pose.

Au large des fiords
Au large des fiords

Au large des fiords

Les lions de mer
Les lions de mer

Les lions de mer

Au retour, nous aurons le droit à quelques secondes de soleil avec même un peu de ciel bleu. :)

Les bogoces dans les Fiords
Les bogoces dans les Fiords
Les bogoces dans les Fiords
Les bogoces dans les Fiords
Les bogoces dans les Fiords

Les bogoces dans les Fiords

Dommage que nous n’ayons pas eu meilleur temps, avec la brume et le froid dehors, c’était difficile de se rendre compte et d’en profiter mais nous ne regrettons pas de l’avoir fait, c’était quand même sympa.

Une fois la promenade terminée, nous reprenons la route vers Te Anau.  Non loin de là, nous nous arrêtons voir la cascade The Chasm, que nous n’avions pas eu le temps de voir à l’aller.  Elle n’est pas énorme mais ce qui est impressionnant, c’est de voir les trous que l’eau a creusés dans la roche.

La cascade The Chasm
La cascade The Chasm
La cascade The Chasm

La cascade The Chasm

Sur la route, nous apercevons 4 auto-stoppeurs. Les pauvres, ils sont sous la pluie, dans le froid. Nous connaissons bien ça, alors nous nous arrêtons pour les prendre. Ils vont au même endroit que nous. Ils viennent de faire la Routeburn Track, une autre randonnée qui se fait en 3 jours. Apparemment, ils ont eu 3 jours de pluie…

 

Nous ferons ensuite un deuxième stop à Mirror Lake. Normalement, le paysage se reflète dans l’eau comme dans un miroir, mais avec le vent et la pluie ça ne rend pas aussi bien.

Le lac miroir
Le lac miroir

Le lac miroir

De retour à Te Anau, nous laissons nos auto-stoppeurs et allons déjeuner près du lac. Nous reprendrons ensuite la route en direction de Queenstown. Nous nous arrêtons avant le coucher de soleil, sur une aire de repos, au sud du lac Wakatipu près de Kingstone (à 40km de Queenstown). On aperçoit, un petit coin de ciel bleu au loin, peut-être qu’il fera beau demain ?

 

Ce matin-là, nous sommes le 13 octobre, jour d’anniversaire de notre mariage et pour fêter ça, nous avons du beau temps ! J’aurai même le droit à un petit déjeuner surprise au bord du lac :). 

Petit-déjeuner surprise
Petit-déjeuner surprise
Petit-déjeuner surprise
Petit-déjeuner surprise

Petit-déjeuner surprise

La route vers Queenstown longe le lac Wakatipu, c’est très joli. Arrivés sur place, nous prenons quelques renseignements sur les activités possibles, puis nous allons nous balader dans le centre-ville et autour du lac. 

Sur la route

Sur la route

La ville de Queenstown
La ville de Queenstown
La ville de Queenstown
La ville de Queenstown
La ville de Queenstown

La ville de Queenstown

Finalement, bien que très touristique, la ville est assez petite et nous avons vite fait le tour. Nous prenons, alors la direction de Gwenorchy, une petite ville, au bout du lac, qui serait soi-disant, un petit coin de paradis. Sauf que plus nous avançons dans sa direction et plus il fait moche. La pluie tombe à grosse goutte… Finalement, ce n’est peut-être pas une bonne idée d’aller là-bas. Nous faisons demi-tour et retournons à Queenstown.  Tant-pis, nous allons avancer vers notre prochaine étape, la ville de Wanaka. Il a l’air de faire beaucoup plus beau dans ce coin-là.

 

Pour nous dégourdir un peu les jambes, en chemin, nous nous arrêtons au lac Hayes pour une petite balade d’1h. Au moins, dans cette promenade, on voit le lac… :)

Autour du lac Hayes
Autour du lac Hayes
Autour du lac Hayes
Autour du lac Hayes
Autour du lac Hayes

Autour du lac Hayes

Pour se rendre à Wanaka, nous décidons de prendre la route alpine via Cardrona qui est plus courte. Nous n’avons pas fait le plein à Queenstown car l’essence était très chère, du coup, moins on consomme mieux c’est. Sauf qu’évidemment, route alpine veut dire route de montagne, ça grimpe beaucoup…

 

Finalement, on aura eu plus de peur que de mal car la route ne monte que sur les premiers kilomètres après ce n’est que de la descente. D’autant plus que les paysages valent vraiment le coup.

Sur la route alpine via Cardrona

Sur la route alpine via Cardrona

Nous arrivons à Wanaka en début de soirée. Nous ne sommes pas trop d’humeur à aller au restaurant alors pour finir cette journée d’anniversaire, nous achetons une bouteille de vin, des sushis, un beau poisson et un gâteau pour le dessert. Nous verrons plus tard comment fêter un peu mieux que ça nos 1 an de mariage, en attendant, nous aurons très bien dîné.

Commenter cet article

pem 12/01/2014 20:16

avec quoi tu chasses les mouches ? il te faudrait une tapette (géante)!

Sandie & Slava 14/01/2014 04:22

L'écharpe ce n'était pas top je l'avoue :)