Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Katmandou, la suite

19 Avril 2014, 07:42am

Publié par Sandie & Slava

Katmandou la suite, du 29 au 30 mars

 

Aujourd’hui est une journée particulière. C’est ce jour que notre ami Piwi vient nous rejoindre. Ensemble, nous avons prévu de faire le trek autour des Annapurnas. Mais en attendant qu’il arrive, vers 16h, nous partons visiter le Temple des singes.

 

En chemin, nous voulons faire réparer les chaussures de Sandie qui ont bien souffert à cause des centaines de marches des Monts Huangshan en Chine. Nous tombons par hasard sur un jeune homme qui nous propose de le faire pour 350 roupies (environs 3€). Il nous emmène dans un coin de la rue, s’assoit, prend les chaussures et en quelques minutes, c’est fait ! Nous pouvons reprendre notre route vers le temple.

Réparation des chaussures

Réparation des chaussures

Il nous faudra une bonne demi-heure à pieds pour y arriver. Le temple proprement dit, se trouve sur une colline accessible par des marches. Nous avons maintenant l’habitude, alors nous les avalons en quelques minutes :).

Aux pieds du temple
Aux pieds du temple

Aux pieds du temple

En arrivant au temple
En arrivant au temple

En arrivant au temple

En haut, c’est en fait une succession de petits temples, stupas et moulins à prière. Il y a même un monastère. Le tout gravite autour d’un stupa principal. L’endroit est très vivant, il y a plein de monde venu prier et visiter les lieux comme nous. De là-haut, nous avons également une très jolie vue sur la capitale.

 

Afin de nous imprégner un peu plus des lieux, nous allons nous recueillir quelques instants dans le monastère où les moines sont en train de réciter des textes sacrés. La salle est toute petite et sombre, éclairée par des bougies. Assis sur un tapis, les yeux à demi-fermés, nous écoutons les voix chantantes et envoutantes des moines. Quel bon moment de relaxation !

Le point de vue sur Katmandou

Le point de vue sur Katmandou

Le stupa principal
Le stupa principal

Le stupa principal

Les moulins à prière
Les moulins à prière

Les moulins à prière

Les stupas
Les stupas

Les stupas

Les temples

Les temples

Nous sommes ensuite de retour à l’hôtel vers 15h30 et avons une très mauvaise surprise !  Quelqu’un est entré dans notre chambre et nous a volé de l’argent :(. C’est bien la première fois, de tout le voyage que cela nous arrive. Nous n’emportons avec nous que le stricte nécessaire pour la journée et laissons tout à l’hôtel. Il nous manque 2 000 roupies et 20 $US. L’argent était dans une sacoche fermée, à l’intérieur du sac à dos de Sandie ; sous des vêtements !

 

Ironie du sort ou pas, c’est exactement la somme que nous devons payer pour nos 4 nuits… Il faut maintenant aller expliquer cela au gérant. Il ne semble pas complètement surpris mais laisse planer un doute sur  notre honnêteté ! Il nous assure cependant qu’il va interroger son personnel.

 

Cette mésaventure passe rapidement au second plan car Piwi arrive. Il est environ 17h. On s’installe et on discute jusqu’à environ 20h puis nous allons tous diner au même endroit que la veille. Que c’est bon de voir une tête connue !

 

Le lendemain, nous partons tous les trois régler tous les détails avant de pouvoir partir en trek.

 

En 15 minutes, nous nous rendons en taxi à la station de bus (marchandé à 500 Rp l’aller-retour). Là, nous achetons nos billets pour Bhulbhule, ville depuis laquelle nous souhaitons commencer la randonnée. Le billet coûte 475 Rp par personne et le départ est prévu pour 6h45 le lendemain.

 

En s’éloignant du guichet, je jette un œil sur la date indiquée sur le billet. Je vois « 17/12 ». Interpellé, je dis à notre chauffeur que je vais retourner au guichet car il y a une erreur de date sur le ticket. Celui-ci m’indique que tout est correct car ce qui est indiqué sur le billet est la date népalaise. Aujourd’hui nous sommes le 16/12/2070, du coup demain nous serons bien le 17/12 ! Trop fort ! C’est la première fois qu’on nous fait le coup. :)

 

Le taxi nous dépose à l’entrée de Thamel. De là, nous nous rendons à pieds au « Tourist Service Center ». C’est ici que nous devons obtenir les documents nécessaires pour partir en trek.

 

Il faut enregistrer son itinéraire en prenant une carte TIMS (Trekking Information Management System). Celle-ci est obtenue en 15 minutes, en échange d’environ 2 000 Rp par personne et de 2 photos d’identité (des photocopies peuvent passer).

 

Après cela, il faut se procurer le droit d’entrée pour la zone que l’on souhaite visiter. Heureusement, c’est le bureau d’à côté :). En ce qui nous concerne, ce sera pour la zone protégée de l’Annapurna. Là, c’est beaucoup plus long, 1h15 d’attente et comme pour la carte TIMS, on s’allège encore de 2 000 Rp par personne et de 2 photos d’identité (là par contre, il faut des vraies photos). Nous ressortons avec tous les documents en poche vers 12h15.

 

Nous avons toute l’après-midi devant nous alors nous nous mettons en marche pour aller visiter le quartier sud de Durbar Square, la place principale de la ville.

Sur le chemin

Sur le chemin

Nous avons de la chance, aujourd’hui c’est un jour de fête, celui des enfants. Ceux-ci se tiennent côte à côte et des dizaines de personnes viennent leurs offrir, sucreries et nourriture qu’ils déposent sur une feuille de bananier. Toutes les offrandes sont mélangées sur cette petite feuille alors cela donne une mixture un peu spéciale :).

Offrandes aux enfants
Offrandes aux enfants
Offrandes aux enfants

Offrandes aux enfants

Suite de la balade
Suite de la balade

Suite de la balade

Après un déjeuner tardif, nous nous rendons en taxi (marchandé à 200 Rp l’aller simple) à Bodnath un grand stupa où des milliers de pèlerins se rassemblent tous les jours pour accomplir le circuit rituel. C’est un des rares endroits au monde où la culture bouddhique tibétaine s’exprime sans entraves.

 

L’entrée du site est en théorie payante (150 Rp par personne) mais c’est assez variable, selon la tête du client ou encore de l’occupation du guichetier au moment où l’on passe.

En arrivant au stupa
En arrivant au stupa
En arrivant au stupa

En arrivant au stupa

Ici ni motos, ni voitures. C’est calme et apaisant. Une ambiance de quiétude règne. On a du mal à quitter les lieux tellement on s’y sent bien. Un excellent site, à ne pas rater !

Le stupa
Le stupa
Le stupa

Le stupa

Nous sommes de retour à notre hôtel vers 18h. Le gérant nous annonce qu’il a fait une enquête auprès de son personnel mais que cela n’a rien donné. On ne s’attendait pas à autre chose. Il nous propose quand même de partager les pertes en deux en nous faisant une ristourne sur les nuits. Nous paierions donc 2 nuits sur 4. Dans la mesure où nous voulons laisser en consigne quelques sacs pour l’intégralité du trek, nous souhaitons garder, autant que possible, un bon rapport avec l’hôtelier.

 

Nous ne cherchons  pas plus loin et nous acceptons sa proposition. De toute manière nous n’avons pas trop le choix et chercher un autre hôtel à cette heure serait hasardeux.

 

Ce problème étant réglé, nous pouvons passer aux choses sérieuses ! Ce soir, nous avons prévu de diner à l’hôtel. Non pas que la carte du restaurant soit exceptionnelle mais Piwi n’est pas venu les mains vides ! Ce soir, on se fait un repas fromage et vin :).

 

Du reblochon, du camembert et du kiri pour le fun :). Le tout accompagné d’une excellente bouteille de vin rouge qui a parfaitement résisté au transport. Le conté quant à lui, on le garde pour plus tard. Un régal ! Merci encore Piwi et vive la France !

Vive la France !
Vive la France !

Vive la France !

Après toutes ces émotions, nous remontons à la chambre afin de faire le tri des affaires que nous allons laisser à l’hôtel. Nous devons optimiser au maximum le poids de nos sacs car ils seront la plupart du temps sur notre dos durant le trek.

 

Voilà c’est fait ! Ce sera entre 12 et 13 kg pour Sandie et entre 13 et 14 kg pour moi. Difficile d’alléger plus, surtout que nous ne voulons pas laisser trop de choses de valeur à l’hôtel. Il est 1h du matin passé et nous sommes enfin prêts. Demain nous partons pour l’aventure, quelques 11 jours de trek dans les montagnes parmi les plus hautes et les plus belles du monde. Nous sommes tout excités. :)

Commenter cet article