Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Tous à la mine !

1 Septembre 2013, 02:46am

Publié par Sandie & Slava

Potosi, le 18 et 19 juillet

 

Nous quittons donc la très sympathique ville de Sucre pour nous rendre à Potosi. Ici, l’attraction principale est la gigantesque mine dans laquelle « se tuent au travail » près de 6000 personnes ! La mine fournit principalement de l’Argent (le minerai ;)). Actuellement, l’activité est très réduite mais à l’époque, vers le 16ème et 17ème siècle c’était l’apogée ! En ce temps, la cité était aussi peuplée que Londres et Paris ! La fortune de dizaines de banques Européennes a été rendue possible en grande partie grâce à la mine de Potosi. C’est vous dire les centaines de tonnes d’argent qui ont été arrachées à la montagne et transférées en Europe.

 

Nous arrivons sur place en moins de trois heures par une route très agréable. Une fois installés dans notre hôtel, nous partons nous balader dans les rues étroites de la ville avec ses maisons basses de type colonial.

Dans le centre ville
Dans le centre ville
Dans le centre ville
Dans le centre ville
Dans le centre ville
Dans le centre ville
Dans le centre ville

Dans le centre ville

En journée, il est très plaisant de flâner dans le centre-ville mais le soir, lorsque le soleil se couche, il fait froid, même très froid. N’oublions pas que nous sommes à plus de 4000m d’altitude !

 

Nous profitons de cette journée pour nous renseigner sur les visites guidées de la mine. Des dizaines d’agences proposent la sortie. Cela se passe soit le matin, soit l’après-midi. Nous optons pour l’excursion du matin via l’agence « Amigos de Bolivia » pour 60Bs par personne après marchandage. C’est également cette agence qui nous fournira nos billets de bus pour Tupiza (notre prochaine étape). Le terminal de bus est très loin du centre. Du coup, pour réserver ses billets, la solution la plus rapide consiste à passer par une agence…

 

Nous avons rendez-vous à l’agence avec notre guide qui est en réalité la gérante. Un minibus arrive, nous montons et allons chercher d’autres gens. Au final, notre groupe sera constitué de 5 personnes (nous compris).

 

Avant d’aller à la mine, nous faisons un arrêt au marché. C’est ici que les mineurs viennent acheter tout ce dont ils ont besoin pour bosser. En effet, bien que la mine soit exploitée par des coopératives, chaque mineur est indépendant et achète lui-même son matériel ! On trouve de tout, casques, piolets, pelles, dynamite, oui oui, de la dynamite :). Mais également tout ce qu’il faut pour la faire péter !!! :) À savoir mèches et détonateurs.

 

La coutume veut que les visiteurs pénétrant dans la mine apportent quelque chose aux mineurs. Boissons, gâteaux, mais aussi tout ce qui peut leur être utile pour travailler. Nous optons pour des boissons sucrées et des gants.

 

Après avoir fait nos achats, nous allons nous équiper. Combinaison intégrale, bottes, casque et lampe frontale.

Bogoces non ? :)
Bogoces non ? :)
Bogoces non ? :)

Bogoces non ? :)

Nous reprenons le minibus pour quelques minutes seulement et arrivons aux pieds de la montagne. C’est gigantesque ! A ce jour, personne n’est capable de faire une cartographie exacte de la mine, on sait seulement qu’il y a plus de 500 entrées !!!

 

La vue est sympathique mais est gâchée par les ordures que tout le monde dépose à ciel ouvert :(.

Aux pieds de la mine
Aux pieds de la mine
Aux pieds de la mine

Aux pieds de la mine

Des ordures, encore et toujours

Des ordures, encore et toujours

 

C’est parti, on entre. On laisse la lumière du jour derrière nous. Le seul éclairage que nous avons est celui de notre lampe frontale.

 

Le tunnel est étroit et il fait froid. Les tuyaux qui alimentent les couloirs en air font parfois un bruit assourdissant. Mais nous avançons, courbés, en se tapant régulièrement la tête contre les rochers (heureusement qu’on avait un casque). Dans la plupart des zones, la hauteur ne dépasse pas les 1,50.

 

Au fur et à mesure que nous progressons, il fait de plus en plus chaud et il devient de plus en plus dur de respirer normalement. La poussière dégagée est présente partout, tout le temps.

 

Sur le chemin, nous croisons plusieurs groupes de mineurs en plein travail. C’est l’occasion pour eux de faire une pause et de recevoir quelques cadeaux. Pour nous, c’est l’occasion d’apprendre d’avantage sur leur vie et les conditions de travail dans la mine.

 

Nous apprendrons par exemple que boire du lait leur fait beaucoup de bien. En effet, ça nettoie leur corps de la poussière, très nocive, qu’ils respirent toute la journée. Si on avait su … On apprend également qu’ils n’ont pas d’horaires de travail, logique finalement puisque chaque mineur ou groupe de mineurs est indépendant. Ils sont payés en fonction de leur production. Il n’est pas rare de croiser des mineurs qui sont dans la mine depuis 10, 12, 15 ou même 24 heures !!! Comment est-ce possible ? Et bien grâce à la feuille de coca, vous savez, cette feuille aux propriétés magiques. Ils la mâchent en permanence. Sans elle, ils ne pourraient pas faire ce travail surhumain.

 

Quant au salaire, il est bien plus élevé que le salaire moyen des Boliviens, oui mais quel sacrifice ! L’espérance de vie de ces hommes est très courte, moins de 40 ans ! Certains sont très contents de leur vie, d’autres auraient aimés faire autre chose. Quant au travail des enfants ? Nous n’en avons vu aucun pendant les quelques heures passées sous terre.

Les mineurs en pleine action

Les mineurs en pleine action

En direct live !

Tout ça pour ça !

Tout ça pour ça !

Beaucoup de gens sont choqués par ces visites organisées et prennent cela pour du voyeurisme. En ce qui nous concerne, nous avons apprécié passer ces quelques heures au plus près du quotidien de ces hommes courageux et sommes très heureux de partager cette expérience autour de nous afin de montrer la réalité des choses.

 

Nous déplorons par contre l’état des sous terrains qui ressemblent le plus souvent à une énorme décharge ! Toutes les bouteilles et autres emballages apportés par les visiteurs ou emmenés par les mineurs finissent … par terre :(.

Commenter cet article

jeandet pierrette 02/09/2013 10:59

BRAVO POUR LA NOUV MODE !!!!!!!!

Sandie & Slava 02/09/2013 14:21

La classe hein ;)
Bisous

pem 01/09/2013 19:55

ca me donne envie de retourner à eurodisney pour faire le train de la mine !

Sandie & Slava 02/09/2013 14:21

Promis on ira voir MiKey ;)
Zoubi

pem 02/09/2013 11:03

ben oui ! revenez donc ! :D

Sandie & Slava 01/09/2013 22:38

Et bien il vaut mieux prendre le petit train a Disney qu'à Potosi :)