Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Zàijiàn Beijing !

15 Avril 2014, 15:15pm

Publié par Sandie & Slava

Pékin, la suite, le 26 mars

 

C’est déjà notre dernier jour, à Pékin et en Chine. Nous quittons l’hôtel vers 10h et nous nous dirigeons vers la célèbre place Tian’Anmen.

 

En sortant du métro, sur la place, on aperçoit une file de gens immense. Il faut faire la queue au contrôle de sécurité pour rentrer ! On cherche une autre entrée mais toutes semblent tout autant bouchées. Sachant que le mausolée de Mao, qui se trouve sur cette place, ferme à 11h30, c’est un peu juste.

 

Finalement au bout d’un quart d’heure d’attente, nous pénétrons sur la place. Nous nous dirigeons aussitôt vers le mausolée, mais on nous arrête car il est interdit de rentrer avec un sac ! On comprend qu’il faut ressortir de la place pour le déposer dans une consigne à bagage.

 

Sauf que cela veut dire refaire la queue après pour rentrer de nouveau ! Comme nous avons peur de perdre du temps, nous décidons de faire la visite séparément. Slava y va le premier pendant que j’attends à la sortie avec le sac. Afin que j’aie le temps de faire la visite après lui, il a 15-20 minutes pour parcourir l’immense bâtiment. Ce n’est pas beaucoup mais finalement ça semble assez car je le vois ressortir à peine 10min plus tard !? Il semble tout retourné de sa visite. Il ne me dit rien et me conseille d’aller voir de mes propres yeux.

 

Pour rentrer dans le mausolée, je passe un nouveau contrôle de sécurité! Il y a un monde fou ! Les déplacements sont limités par des barrières. Les gens avancent en file indienne.

 

On arrive dans une première salle immense où les gens disposent des fleurs devant une énorme statue de Mao assis sur un siège avec en arrière-plan une peinture murale représentant des montagnes.

 

On a à peine le temps de s’arrêter devant la statue que des hommes de la sécurité nous demandent d’avancer. On arrive alors vers une deuxième salle où l’on aperçoit le cercueil de Mao contenant son corps embaumé. On ne peut pas s’approcher du corps mais on aperçoit son visage éclairé par une faible lumière orangée.

 

Tout autour du corps, des militaires et du personnel de sécurité nous pressent encore pour sortir. Sauf qu’après le cercueil, la visite est terminée et on se retrouve dehors. Je comprends mieux pourquoi Slava est ressorti aussi vite.

 

Que c’est ridicule ! Ce qui l’est encore plus c’est le fanatisme des chinois qui se pressent par milliers tous les jours de la semaine pour aller voir cette mascarade. Quelle tristesse ! Ils rendent hommage à l’un des plus gros dictateurs que la planète ait connu… La ferveur que Mao suscite encore fait vraiment peur.

 

Les photos étant interdites, on ne peut vous montrer que l’extérieur. Dehors, de chaque côté du mausolée, se dressent des statues d’hommes et de femmes qui ressemblent plus à des russes qu’à des chinois. 

Le mausolée de Mao
Le mausolée de Mao

Le mausolée de Mao

Sur la place, qui fait quand même 40 hectares, il n’y a pas grand-chose d’autre. Entourée d’immenses voies à doubles sens, on aperçoit à l’Est le musée national et à l’Ouest le palais de l’assemblée du peuple. Deux énormes bâtiments de type soviétique.

La place Tian’Anmen
La place Tian’Anmen
La place Tian’Anmen

La place Tian’Anmen

La ville semble loin, on a l’impression d’être coupé de tout. Au Nord, de l’autre côté de la route, on aperçoit la porte d’entrée de la Cité Interdite avec un immense portrait de Mao dressé. On peut y accéder par un passage souterrain depuis la place.

L’entrée de la Cité Interdite
L’entrée de la Cité Interdite

L’entrée de la Cité Interdite

Une fois la porte passée, on arrive dans une grande cour. Il y a un monde fou ! C’est un peu difficile de se repérer au début mais on finit par trouver l’endroit où acheter les billets. L’entrée coûte 40 yuans par personne.

 

De la porte Sud, où nous sommes rentrés, à la porte Nord, les palais sont alignés les uns à la suite des autres.

 

Immenses, ils sont tous dans le même style. Des escaliers en marbre permettent d’y accéder entourés de chaque côté de statues de lions, pour le pouvoir et la maternité. En haut, sur la terrasse, ce sont des statues représentant une tortue-dragon et une grue qui sont dressées, signe de longévité.

Les palais principaux
Les palais principaux
Les palais principaux
Les palais principaux
Les palais principaux

Les palais principaux

Des palais de la cour extérieure, on arrive à ceux de la cour intérieure. Beaucoup des bâtiments annexes semblent fermés. Du coup le flot de touristes est concentré sur les palais principaux. Ça fait un peu trop de monde pour nous.

 

On ne peut pas rentrer à l’intérieur des palais mais on peut voir à travers les portes ce qu’ils renferment. 

De la cour intérieure à la cour extérieure
De la cour intérieure à la cour extérieure
De la cour intérieure à la cour extérieure
De la cour intérieure à la cour extérieure

De la cour intérieure à la cour extérieure

L’intérieur des palais
L’intérieur des palais
L’intérieur des palais
L’intérieur des palais

L’intérieur des palais

Après la cour intérieure, nous débouchons sur un petit jardin de style chinois. A l’Est et à l’Ouest, on peut se balader dans les ruelles et découvrir les pavillons résidentiels où logeaient les épouses et les concubines de l’empereur. Cette partie de la balade est beaucoup plus sympathique car beaucoup moins de touristes. 

Les pavillons résidentiels
Les pavillons résidentiels
Les pavillons résidentiels
Les pavillons résidentiels
Les pavillons résidentiels

Les pavillons résidentiels

Après 4h de balade, nous finissons la visite sans avoir tout vu vers 16h. Nous retournons à la porte Sud, pour prendre le métro mais on apprend que celle-ci est fermée ! Nous sommes obligés de faire un détour de 20min de marche pour prendre le métro !

 

Du coup nous sommes en retard pour notre rendez-vous avec Matthieu et Morgane que nous avons rencontré au Philippines et qui habitent dans la capitale.

 

Nous mettons plus d’1h pour arriver à l’hôtel ! Le temps de récupérer nos bagages et nous reprenons le métro vers la gare de Dongzhimen où passe le train express pour l’aéroport. C’est là que nous devons retrouver nos amis pour boire un coup avant de notre départ.

 

Nous arrivons vers 17h30 et apercevons nos amis qui nous attendent. Ils portent des masques ! Aujourd’hui est un jour de pic de pollution, normalement il vaut mieux rester chez soi par ce temps. Nous l’avions bien ressenti en sortant de l’hôtel ce matin… Ils nous apprennent qu’il y a une semaine, il n’y avait rien, l’air était de très bonne qualité :(.

 

Ça nous fait vraiment plaisir de les revoir. Nous prenons un café chez Starbucks tout en discutant des dernières nouvelles depuis les Philippines. Le temps est trop court et passe trop vite, nous devons déjà partir. Cela nous a fait très plaisir de les revoir et nous espérons les croiser bientôt sur Paris.

 

Nous arrivons à l’aéroport vers 19h15. Nous nous enregistrons pour Chengdu et non pas pour Katmandou. Cela veut dire que pour le moment nous prenons un vol domestique et que nous ne sortons pas du territoire ! Nous avons bien fait de prévoir un jour de marge pour notre visa…

 

Nous décollons à 21h avec Air China. Nous sommes un peu déçus de ne pas avoir de repas, nous avons juste droit à des petits pains sucrés. Léger comme diner. :(

L’aéroport de Pékin
L’aéroport de Pékin

L’aéroport de Pékin

Nous arrivons à Chengdu 30min plus tôt que prévu, à 23h30. Nous récupérons nos sacs et nous rejoignons le terminal 1 à pieds. Heureusement, il est seulement à 10 minutes.

 

Nous avons maintenant 10h à attendre. Nous nous installons dans un coin, trions quelques photos, mangeons une soupe chinoise et essayons de dormir un peu.

 

Nous avons rédigé un bilan détaillé de la Chine. Ce sera l’objet d’une publication à part.

Slava qui imite un chinois

Slava qui imite un chinois

Commenter cet article