Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

San Pedro de Atacama

24 Septembre 2013, 00:02am

Publié par Sandie & Slava

San Pedro de Atacama, le 27, 28, 29 et 30 juillet

 

Après la pluie, le beau temps ! Suite à la longue journée de transport de la veille avec de la pluie pour terminer, c’est une très belle journée qui nous attend.

 

Bien que très touristique, San Pedro est une ville sympathique. Ses maisons faites d’adobe, sa petite place centrale et son emplacement à côté de la cordillère, lui donnent un certain charme.

Dans les rues de San Pedro de Atacama
Dans les rues de San Pedro de Atacama
Dans les rues de San Pedro de Atacama

Dans les rues de San Pedro de Atacama

Il y a énormément de choses à voir autour de San Pedro, mais elles ne sont pas accessibles à pied et la plupart des excursions en agence sont assez cher. Il faut donc faire des choix. Cependant, quelques sites incontournables peuvent se faire à vélo. Il y aussi la possibilité de louer un 4x4 mais à deux ce n’est pas très rentable.

 

Nous décidons donc de faire à vélo, la vallée de la lune, la vallée de la mort et la lagune Cejar. Nous passerons par une agence pour faire les geysers du Tatio.

 

Ce n’est pas les agences qui manquent au centre-ville. Après un tour assez vaste, nous en choisissons une qui nous semble pas mal. Elle propose la sortie aux geysers à 15000 pesos par personne (22€) et des vélos à 5000 pesos la journée (7,50€).

 

Nous commencerons par le vélo. Motivés pour voir le plus de choses possibles, nous décidons de partir tôt pour faire dans la matinée, l’aller-retour à la laguna Cejar et faire dans l’après-midi la vallée de la luna et la vallée de la muerte qui sont à côté l’une de l’autre. A ce moment-là, nous ne savons pas encore dans quoi nous nous embarquons…

 

Nous enfourchons nos vélos et partons en direction de la lagune. Sortis de la ville, nous longeons une route avec en arrière-plan la cordillère des Andes. Le paysage est magnifique. Quelques kilomètres plus loin, nous dévions à droite sur une piste mi-terre/mi-sable. Nous sommes maintenant en plein désert et c’est là que la galère commence ! La piste n’est absolument pas lisse, elle est couverte de bosses… Nous serons secoués ainsi sur à peu près 12km avant d’arriver à la lagune :).

Sur la route vers la laguna Cejar
Sur la route vers la laguna Cejar

Sur la route vers la laguna Cejar

Vidéo de la vue sur le désert d'Atacama

L’entrée à la lagune est payante (2000 pesos). En fait, il y a trois lagunes. Une première assez grande mais difficilement accessible car les bords sont couverts de roseaux. Les deux autres un peu plus petites sont juste à côté l’une de l’autre et sont entourées  de sel. Il est donc beaucoup plus facile de s’en approcher. On peut d’ailleurs s’y baigner mais l’eau n’est pas très chaude.

La première lagune
La première lagune

La première lagune

La laguna Cejar et sa voisine
La laguna Cejar et sa voisine
La laguna Cejar et sa voisine
La laguna Cejar et sa voisine
La laguna Cejar et sa voisine

La laguna Cejar et sa voisine

Après cette petite pause sympathique, nous voilà repartis sur la piste cabossée. Nous sommes de retour au village de San Pedro vers 12h30. Nous venons de faire 40km de pistes et nous avons bien mal aux fesses ! A peine le temps de faire le plein d’eau et nous remontons sur nos vélos. Nous décidons de commencer par la vallée de la lune. L’entrée se trouve à seulement 5km du village mais la vallée en elle-même, fait 13km de long ! Cette fois la piste est plutôt bonne mais par contre ça grimpe beaucoup. 

Au début de la vallée de la lune

Au début de la vallée de la lune

Nous nous arrêtons au premier stop pour pique-niquer. A cet endroit, se trouve une grotte et un mini canyon. Nous faisons le tour de la grotte et avançons un peu dans le canyon. 

Premier stop dans la vallée de la lune
Premier stop dans la vallée de la lune
Premier stop dans la vallée de la lune

Premier stop dans la vallée de la lune

Nous reprenons la route jusqu’au prochain stop. Les côtes sont bien raides et nous commençons à être crevés ! Nous posons les vélos pour monter au sommet de la dune. De là, on a une superbe vue sur toute la vallée. 

Çà grimpe !
Çà grimpe !
Çà grimpe !

Çà grimpe !

C’est d’ailleurs l’endroit idéal pour y voir le coucher de soleil. Sauf que des groupes entiers commencent à arriver et l’idée de voir le coucher de soleil entourés de tout ce monde ne nous dit pas trop. Nous sommes qu’à la moitié du parc mais nous n’avons pas le temps d’aller plus loin si nous voulons faire la vallée de la mort. Il reste un peu moins d’une heure avant que le soleil ne se couche. Si nous nous dépêchons, nous avons peut-être le temps d’aller voir le coucher de soleil dans la vallée de la mort. Nous faisons donc les 6km qui nous séparent de l’entrée et nous nous dirigeons vers l’autre vallée qui est seulement à 3km. 

Point de vue sur la vallée de la lune
Point de vue sur la vallée de la lune
Point de vue sur la vallée de la lune
Point de vue sur la vallée de la lune

Point de vue sur la vallée de la lune

Le soleil n’est pas encore couché mais en arrivant dans la vallée de la mort, il semble faire de plus en plus sombre. La piste est toute ensablée et le chemin semble interminable ! Nous sommes épuisés et nous nous demandons si c’était une bonne idée… Au bout de 3km à pédaler dans le sable, on finit par poser les vélos. Nous sommes aux pieds d’immenses dunes de sable. Nous essayons de monter au sommet de l’une d’elles mais le soleil est déjà bien loin. De toute manière nous n’aurions pas vu grand-chose car les dunes sont trop hautes pour avoir une bonne vue sur l’horizon … Finalement, ce n’était pas une très bonne idée de venir voir le soleil se coucher à cet endroit. Mais bon, nous ne pouvions pas le savoir.

Dans la vallée de la mort
Dans la vallée de la mort
Dans la vallée de la mort

Dans la vallée de la mort

Nous rentrons à San Pedro dans la nuit. Autant vous dire que nous nous souviendrons de cette journée ! Nous en avons pris plein les yeux mais aussi plein les fesses :). Maintenant, nous savons que 60km de vélo sur des pistes de terre ou de sable, c’est beaucoup trop ambitieux.

 

Le lendemain matin, nous partons pour les geysers. Le départ se fait à 4h du matin. Il y a environ 1h30 de route pour y arriver. Une fois sur place, on nous offre le petit-déjeuner puis nous partons à pied faire le tour des geysers. L’avantage de faire le tour tôt le matin, c’est que les fumées et les ébullitions sont plus impressionnantes et montent plus haut car l’amplitude thermique est plus importante avant le lever du soleil. 

Les geysers avant le lever du jour
Les geysers avant le lever du jour
Les geysers avant le lever du jour
Les geysers avant le lever du jour
Les geysers avant le lever du jour

Les geysers avant le lever du jour

Nous reprenons la voiture, pour aller un peu plus loin et voir d’autres types de geysers. Le site est immense et en  est couvert. De la boue, de l’eau, de la fumée, il y a de tout… Même des thermes où l’on peut se baigner.

D'autres geysers
D'autres geysers
D'autres geysers
D'autres geysers

D'autres geysers

Une ancienne machine géothermique

Une ancienne machine géothermique

Plouf plouf

Plouf plouf

Après un petit bain pour les uns et un café pour les autres, nous retournons en voiture vers San Pedro. Un stop dans un village typique est prévu mais ça ressemble plus à un attrape-touriste qu’à autre chose. Nous rentrons cependant ravis de notre excursion.

Vidéo des geysers

L’autre sortie sympa à faire, c’est l’observation des étoiles. Le ciel de San Pedro de Atacama est réputé pour être l’un des plus pures du monde. Ce n’est pas pour rien que les plus gros télescopes internationaux s’installent dans la région.

 

L’agence SPACE propose des sorties en espagnol, en anglais et en français. Cette agence est tenue par un astronome français passionné qui rend la visite très intéressante. Nous commençons par observer le ciel à l’œil nu. Il nous explique les principes de base, l’histoire de l’astrologie, la différence entre les étoiles et les planètes etc… Et pendant toute cette période, on peut voir le ciel défiler sous nos yeux.

 

La visite se poursuit ensuite à travers les télescopes. Il y en a une bonne dizaine et ils sont tous plus gros les uns que les autres. Chacun des télescopes est orienté dans une direction différente, vers une étoile, une planète ou une nébuleuse.

San Pedro de Atacama
San Pedro de Atacama

Malheureusement, nous n’avons pas réussi à prendre en photo ce que nous avons pu voir mais on vous assure que c’était spectaculaire.

 

C’est ainsi que nous terminons notre séjour à San Pedro de Atacama. Malgré les prix astronomiques ;) des sorties, nous avons adoré cette étape et ne regrettons pas d’être venu.

 

La frontière avec l’Argentine est toujours fermée ! Elle n’ouvrira pas avant 3 jours. Nous devons donc retourner à Uyuni en Bolivie pour ensuite entrer en Argentine par le nord. On espère que cette fois nous n’aurons pas le même problème qu’à l’aller…

 

 

Commenter cet article

pem 24/09/2013 22:33

c'est pas moche ces paysages !
...et pas une saloperie qui traîne. vous ramassez tout avant de faire des photos c'est ça ?

Sandie & Slava 25/09/2013 00:10

Haha, bah ouais tout le monde fait ça non ? :)
Zoubi

Pine 24/09/2013 16:56

Pff y a les mêmes geysers autour du BTM

Sandie & Slava 24/09/2013 17:46

Haha trop fort :p
Mais Marne la Vallée c'est trop loin :D