Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

South Australia

30 Janvier 2014, 07:58am

Publié par Sandie & Slava

South Australia, du 24 au 26 novembre

 

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous réveillons et roulons jusqu’à Peterborough. Nous sommes maintenant dans la région appelée « South Australia ». En chemin, nous croisons quelques kangourous et autruches. Nous nous arrêtons prendre un petit déjeuner dans une petite ville sur la route. Ville, c’est vite dit, car il y a juste trois maisons ! On se sent vraiment au milieu de nulle part.

Les autruches sur la route
Les autruches sur la route

Les autruches sur la route

Arrivés à Peterborough, nous nous rendons au point d’information qui se trouve dans un vieux train réaménagé. Sur les conseils de la dame, nous visitons le YMCA, un musée qui retrace l’histoire de la ville. Puis nous allons jeter un coup d’œil à un vieux théâtre transformé en café. Nous tenterons de revenir y boire un coup un peu plus tard dans la journée, mais il sera fermé.

 

Nous allons ensuite faire une balade dans une réserve, juste à côté de la ville. Quelle déception en voyant que le plus grand tour dans la réserve ne fait que 820m. Le plus fou c’est qu’ils proposent un raccourci pour faire le tour en 460m !? Ça n’a pas l’air d’être des gros marcheurs ces australiens. Nous faisons quand même le grand tour, histoire de se dégourdir les jambes et d’admirer la vue.

Vue sur Peterborough

Vue sur Peterborough

Nous retournons en ville sans savoir trop quoi faire… Etant la plus grosse ville du coin, nous pensions qu’il y aurait suffisamment de choses à faire pour y passer la journée. N’ayant pas envie de rouler, nous marchons jusqu’au parc victoria pour prendre un gouter. Le parc est sympa, il contient quelques étendues d’eau occupées par de nombreux canards.

 

Ils ne nous laisserons d’ailleurs pas tranquille. A peine nous sortons une pomme du sac que tous s’attroupent autour de nous… On essaye de changer de banc mais ils nous suivent ! Ils ne veulent rien savoir, ils sont vraiment têtus ! On finira par manger debout sur un pont…

Les canards affamés
Les canards affamés

Les canards affamés

Nous allons ensuite voire l’endroit que l’office du tourisme nous a recommandé pour dormir. Mais ce n’est pas très sexy, c’est un parking et il n’y a pas de tables de pique-nique. Du coup, nous reprenons la route pour chercher un endroit plus sympa. Nous ne trouvons rien d’exceptionnel sur la route et nous arrivons à la ville suivante Orrorrou.

 

Evidemment, il n’y a pas non plus de zone de camping gratuiteà part un parking autorisé aux caravanes / camping-cars. Mais nous n’avons pas trop le choix. Nous dinons quand même dans un parc très sympa, situépas très loin, près de la rivière, au milieu des perruches qui hurlent et volent tout autour.Puis nous allons nous coucher sur l’emplacement autorisé.

 

Le lendemain, nous allons voir le « Tank Hill lookout », un point de vue en haut d’une colline, accessible par un chemin de terre. Heureusement que ce n’était pas très loin car la vue n’a rien d’exceptionnelle. 

Tank Hill lookout
Tank Hill lookout

Tank Hill lookout

Nous allons ensuite voir le « Giant umtree », un des plus gros arbres de la région. Il est certes gros (10m de circonférence) mais pas si géant que ça, nous avons déjà vu plus gros. Nous profitons cependant de l’endroit pour prendre le petit-déjeuner. 

Petit-déjeuner devant un arbre centenaire
Petit-déjeuner devant un arbre centenaire
Petit-déjeuner devant un arbre centenaire

Petit-déjeuner devant un arbre centenaire

La prochaine étape est Wilmington. On a besoin de faire le plein d’essence mais il y a une surcharge de 2% si on paye par carte bleue et évidemment il n’y a pas de distributeur… Tant pis on paye en partie avec le liquide qu’il nous reste et le complément par carte. On est d’ailleurs plutôt content de voir la consommation du van baisser. On était partie au début avec une consommation de 11,6 litres au 100km et finalement en roulant à 90km/h au lieu des 110km/h autorisé, on est à 9,5 litres au 100km. Comme quoi, parfois il suffit d’un rien pour moins consommer et du coup moins polluer…

 

Une fois la question de l’essence réglée, nous partons faire la balade au mont Maria (5km aller-retour).Il fait chaud mais cette fois, nous devrions avoir assez d’eau. En chemin, nous croisons plein d’oiseaux et un troupeau de brebis. 

Balade au Mont Maria

Balade au Mont Maria

Quelques perruches nous entourent
Quelques perruches nous entourent

Quelques perruches nous entourent

Traversée d'un troupeau de biquettes
Traversée d'un troupeau de biquettes

Traversée d'un troupeau de biquettes

Bien que le chemin soit assez facile, ça ne sera pas de tout repos car les mouches nous donnerons du fil à retordre ! On n’en a pas trop parlé jusqu’à présent mais c’est une vraie plaie en Australie. Il y en a des dizaines qui tournent autour de vous et viennent se poser sur vos lèvres, sur vos paupières, partout ! Les chasser ne change rien, elles reviennent se poser au même endroit. Le mieux c’est la tapette à mouche ! Activité favorite de Slava. :)

 

En arrivant au sommet, on a une vue sympa sur la région. Mais il ne faut pas rester trop longtemps car sinon vous risquez de vous faire envahir de fourmis carnivores. C’est ce qui nous est arrivé. Quand ce ne sont pas les mouches, ce sont les fourmis !

 

En fait, avant de s’arrêter, il faut vérifier qu’il n’y a pas de trous dans le sol. Car sinon, elles sortent par dizaines et en quelques secondes on est envahi. Elles grimpent très vites sur les jambes puis commencent à vous manger :). Sympa non ?

Au sommet du mont Maria
Au sommet du mont Maria

Au sommet du mont Maria

Au retour, nous pique-niquons en ville puis nous nous dirigeons vers« l’Alligator gorge » une réserve où il y a des randonnées sympa à faire. La bonne nouvelle, c’est que la route n’est plus en terre. Elle est asphaltée tout le long.  Au bout de 12km, nous arrivons au parking.

 

Il y a 2 points de vue à moins de 400m et deux balades possibles, une de 3km et une de 7km. L’endroit à l’air vraiment sympa. Si on avait su,on n’aurait pas fait la balade au Mont Maria et on serait venue là plustôt.

 

Du coup, nous jetons un coup d’œil aux deux points de vue qui donnent sur le canyon puis nous partons faire la balade de 3 km. 

Premier point de vue sur l’alligator gorge
Premier point de vue sur l’alligator gorge

Premier point de vue sur l’alligator gorge

Deuxième point de vue sur l’alligator gorge
Deuxième point de vue sur l’alligator gorge

Deuxième point de vue sur l’alligator gorge

Slava qui se protège des mouches

Slava qui se protège des mouches

La randonnée est très agréable car elle se passe dans le canyon, le long de la rivière. Du coup nous sommes bien au frais. Cette balade, nous rappelle un peu le parc de Torotoro en Bolivie.

Balade dans l’alligator gorge
Balade dans l’alligator gorge
Balade dans l’alligator gorge
Balade dans l’alligator gorge
Balade dans l’alligator gorge

Balade dans l’alligator gorge

Une fois la promenade terminée, nous sortons du parc et nous nous dirigeons vers le « Hancock Lookout ». Apparemment, il y a une vue sympa et surtout on peut camper gratuitement. Pour y aller, il faut faire 5km à la sortie de la ville, puis prendre un chemin de terre sur 7km. En roulant à 20Km/h pour éviter la poussière, c’est un peu long mais ça vaut vraiment le coup.

Un kangourou

Un kangourou

Les autruches

Les autruches

La vue est magnifique, on aperçoit la mer ! En plus nous sommes tout seul. C’est parfait ! Ça restera le plus bel endroit où l’on ait dormi de toute l’Australie.

Hancock Lookout
Hancock Lookout
Hancock Lookout
Hancock Lookout

Hancock Lookout

Activités diverses
Activités diverses
Activités diverses
Activités diverses

Activités diverses

Coucher du soleil
Coucher du soleil

Coucher du soleil

Les bogoces

Les bogoces

Le lendemain, nous profitons une dernière fois de la vue en prenant notre petit-déjeuner puis nous repartons en direction de Melrose. 

La vue de jour
La vue de jour

La vue de jour

Les autruches
Les autruches

Les autruches

Arrivés sur place, il est possible de faire plusieurs balades et la plus réputée est celle du Mont Remarkable. Il faut compter 12,2km aller-retour pour monter au sommet et redescendre. Le chemin est très bien balisé, tous les 200m, un poteau indique le reste à parcourir. Il fait évidemment très chaud, ce qui ne facilite pas la montée. Heureusement, il y a quelques passages à l’ombre. Le plus drôle, c’est le ciel, d’un côté c’est couvert de nuage et de l’autre il n’y en a aucun.

D'un côté le ciel est d'un bleu intense mais de l'autre c'est un peu couvert...
D'un côté le ciel est d'un bleu intense mais de l'autre c'est un peu couvert...

D'un côté le ciel est d'un bleu intense mais de l'autre c'est un peu couvert...

Sur le chemin
Sur le chemin
Sur le chemin

Sur le chemin

Sur le chemin, nous croisons un très beau lézard qui va aussitôt se réfugier sur un arbre. Les derniers mètres semblent bien long… Surtout que les mouches ne nous donnent aucun répit. Nous avons hâte d’arriver.

 

Quelle déception en arrivant au sommet ! On ne voit rien, aucun point de vue ! On a l’impression d’avoir fait tout ça pour rien ! Heureusement que la vue en chemin était sympa car en haut, c’est vraiment pourri :(.

Le sommet du Mont Remarquable

Le sommet du Mont Remarquable

Nous redescendons un peu afin de nous mettre à l’ombre pour déjeuner. Nous sommes épuisés et assoiffés. Nous essayons de manger et boire pour reprendre des forces mais les mouches nous rendent dingues. Nous rassemblons nos dernières forces puis nous redescendons.

 

Arrivés en bas, nous hésitons à rester au camping, car nous aimerions prendre une douche. Le camping coute 25$ et si on veut juste prendre une douche, c’est 5$ par personne. Ça nous parait un peu cher pour une douche du coup, on décide d’aller voir ailleurs.

 

Nous reprenons la route vers notre prochaine étape, Port Germein. Quelques kilomètres plus loin, à Murray Town, nous trouvons par hasard un camping à 11$ électricité incluse ! C’est inespéré ! Sans se poser de questions  nous nous y installons la pour nuit. La douche est plus qu’appréciée ! :)

 

Slava rêve d’une bière alors nous partons faire un tour en ville. Evidemment les quelques commerçants présents sont fermés. Mais nous tombons tout de même sur un restaurant qui semble ouvert. En fait la propriétaire vient d’acheter le lieu et est en train de s’installer. Elle n’a pas encore la licence pour vendre de l’alcool mais elle peut nous vendre de softs.

 

Nous lui prenons un coca et discutons un peu avec elle, de l’Australie et de l’Europe. Elle a déjà voyagé en Suède et adore ce pays mais elle n’a jamais été en France.

 

Elle nous dépannera aussi en nous donnant un peu de liquide en échange d’un paiement par carte. Il n’y a pas de distributeurs ici, le plus près est à 40km ! C’est ça aussi l’Australie. :)

Commenter cet article

pem 01/02/2014 17:23

mais vous en avez mangé un peu de l'autruche. parce que c'est bien con ces bestioles mais c'est bon!!

Sandie & Slava 02/02/2014 16:21

Bah ce n'est pas facile à attraper, faut dire que ça court vite quand même :)

pierrette 31/01/2014 10:49

Trop de volatiles pour me plaire !!!!!!! rires, mais un peu déçue par le paysage par rapport au autres reportages. Bisous à vous 2 les beaux gosses.
Oui beau gosse le mec qui se rase !!!!!! lol

Sandie & Slava 02/02/2014 16:23

Sans miroir ce n'était pas évident :)
Bisous

Pine 30/01/2014 09:56

C'est vraiment super beau ça donne vraiment envie ! la bonne maigreur en tout cas

Sandie & Slava 30/01/2014 10:10

Merki :)
C'est parce que j'étais concentré :p
Biz !