Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Quels panoramas !

22 Avril 2014, 09:21am

Publié par Sandie & Slava

Trek autour des Annapurnas, le 05 et 06 avril

 

Nous quittons ce matin la magnifique vue d’Upper Pisang sous un ciel bien dégagé. On nous a dit la veille que le chemin montant vers Ghyaru valait vraiment la peine, c’est donc plein d’énergie que nous y allons.

La vue d’Upper Pisang au réveil
La vue d’Upper Pisang au réveil

La vue d’Upper Pisang au réveil

Le début du chemin est plat mais très vite nous arrivons au pied d’une pente bien raide. Piwi part seul devant, pendant que Slava et moi enlevons nos blousons. Le soleil commence à chauffer alors c’est le moment de se découvrir.

 

La montée est violente mais nous grimpons tranquillement, à notre rythme. On ne voit pas Piwi mais une fille nous dit qu’il est bien devant. Il a mangé du lion ce matin. :)

Dans la montée
Dans la montée
Dans la montée

Dans la montée

Nous finissons quand même par le rattraper juste avant d’arriver en haut. Nous faisons les derniers mètres qui nous séparent du point de vue et c’est une récompense exceptionnelle que nous découvrons là-haut.

Dernière ligne droite
Dernière ligne droite
Dernière ligne droite

Dernière ligne droite

La vue est INCROYABLE ! C’est MAGNIFIQUE ! Nous posons nos sacs et en profitons pour faire plusieurs photos et vidéos. C’est sans aucun doute une des plus belles vues de cette chaine de montagnes extraordinaire. Nous voyons 3 des 4 sommets des Annapurnas ainsi que le Ganggapurna. Tous culminent vers les 7500 mètres et plus ! Quel spectacle !

La vue de Ghyaru
La vue de Ghyaru
La vue de Ghyaru

La vue de Ghyaru

Des bogoces
Des bogoces
Des bogoces
Des bogoces

Des bogoces

Défilé de bogoces
Défilé de bogoces
Défilé de bogoces

Défilé de bogoces

Nous en profitons aussi pour acheter quelques samosas et du fromage de yak à une petite mamie postée à l’entrée du village.

Le village de Ghyaru
Le village de Ghyaru
Le village de Ghyaru

Le village de Ghyaru

Le reste de la journée sera tout aussi exceptionnel que ce point de vue. Nous avançons à flanc de montagne avec les Annapurna II, III et IV en face de nous. Nous ne nous attendions pas à de tels panoramas, nous sommes comblés.

Entre Ghyaru et Nawal
Entre Ghyaru et Nawal
Entre Ghyaru et Nawal
Entre Ghyaru et Nawal

Entre Ghyaru et Nawal

Des bogoces
Des bogoces
Des bogoces
Des bogoces

Des bogoces

Arrivés à Nawal, il y a une table de pique-nique. C’est sûrement l’un des plus beaux endroits au monde pour pique-niquer ! Nous nous installons pour déguster les samossas et le fromage achetés plus tôt. Mais le bonheur ne s’arrête pas là… Juste à côté, un papi vend des viennoiseries faites maison sur place. Il vient juste d’en sortir de son four, elles sont toutes chaudes. C’est donc un délicieux roulé à la cannelle que nous nous offrons en dessert.

Un pique-nique inoubliable
Un pique-nique inoubliable

Un pique-nique inoubliable

La suite du chemin est plat donc pas de grandes difficultés mais beaucoup de kilomètres à parcourir… Nous passons à travers des forêts de pins, des zones plus désertes, des temples et des villages. Envie d’une petite partie de volley à 3 600 mètres d’altitude ? :)

A travers les pins

A travers les pins

Les villages et temples
Les villages et temples
Les villages et temples
Les villages et temples
Les villages et temples
Les villages et temples

Les villages et temples

Un monastère

Un monastère

Au bout de 7 km, nous attaquons enfin la descente. Heureusement, elle n’est pas trop violente. Surtout que derrière, il va falloir remonter encore 200 mètres. 

Dans la descente
Dans la descente

Dans la descente

A ce stade-là, nous commençons à fatiguer et nous avons hâte d’arriver à Manang ! Piwi ne dit rien mais on voit bien qu’il a mal partout et qu’il s’arrêterait bien là pour aujourd’hui. Sauf que nous sommes au milieu de nulle part, il faut au moins aller jusqu’au prochain village.

Entre Mugje et Manang
Entre Mugje et Manang
Entre Mugje et Manang

Entre Mugje et Manang

Arrivés au village de Bhraka, nous faisons une pause. Il ne reste plus que 2km pour rejoindre Manang. Ce serait dommage de s’arrêter là. Surtout que Manang a l’air d’être un plus gros bourg avec plus de confort. Sachant que l’on va y passer plusieurs nuits, ça serait quand même mieux de continuer.

 

C’est donc reparti. Nous arrivons à 15h20, épuisés. Nous faisons le tour des hôtels et nous installons au « Himalayan Singi ». La chambre de trois avec salle de bain à l'intérieur coûte 150 roupies. Il y a l’Internet et l’eau chaude. Les murs de la chambre sont couverts de laine de yak pour isoler, ça donne un style :).

Notre guesthouse et sa vue
Notre guesthouse et sa vue
Notre guesthouse et sa vue

Notre guesthouse et sa vue

Le soir, la pizza spéciale commandée par Piwi nous fera bien rire. Le cuisto a dû y mettre tout ce qu’il avait dans son frigo (choux, omelette, thon, carottes, champignons, oignons, fromage, sauce tomate). :D

 

Pour cette sixième étape, nous avons dépensé 1 440 roupies pour deux, chambre + diner + petit-déjeuner. Ce qui fait environ 10,83 euros pour deux.

Résumé de la sixième journée de marche :

- Début 7h20 : Upper Pisang (altitude : 3 310m)

- Fin 15h20 : Manang (altitude : 3 540m)

 

Les chiffres ci-dessous ont été calculés par notre podomètre.

- Temps total avec pauses : 8h00

- Temps effectif de marche : 5h19

- Kilomètres parcourus : 23.02 km

- Vitesse de marche : 4.32 km/h

- Nombre de pas : 33 469 pas

- Calories dépensées : 1 110 Kcal

 

Aujourd’hui, c’est notre journée de repos alors grasse matinée ! Nous nous réveillons quand même à 7h20, n’arrivant plus à dormir. Il faut dire qu’à force de se réveiller à 6h tous les jours, on prend le rythme.

 

Normalement, si on suit le planning de nos amis Jenni et Guigui, on a deux jours de repos à Manang pour s’acclimater à l’altitude. Nous sommes à 3 540 mètres et il ne faut pas prendre cela à la légère.

 

Cependant, si on reste deux jours ici, cela veut dire qu'il nous faudra faire une très grosse étape de 18km et 900 mètres de dénivelé positif pour rejoindre Thorung Pedi, dernière nuit avant le col. Ensuite, il y aura encore 1000 mètres de dénivelé positif pour atteindre le col et 1600 mètres de descente pour atteindre le premier village ! Ces deux étapes vont nous tuer !

 

Du coup, on décide de ne rester qu’une journée à Manang et de profiter de la deuxième journée d’acclimatation pour avancer un peu vers le col. Si on va jusqu’au village de Letdar, cela ne fait que 13km à parcourir et 660 mètres de dénivelé. De plus, cela permettrait, la journée suivante, de rejoindre le High Camp, dernier camp de base avant le col qui est à 4850m d’altitude donc mieux placé que celui de Thorung Pedi. De là, il n’y a plus « que » 600 mètres jusqu’au col de Thorong-La Pass.

 

Reste à savoir maintenant ce que l’on  va faire de notre journée de repos/acclimatation ? Normalement, il est conseillé d’aller randonner un peu dans les hauteurs. Le « Ice lake », situé à 4600m, vaut apparemment le coup d’œil mais c’est quand même 3-4h de marche l’aller. Nous ne sommes pas trop motivés pour marcher toute la journée et avons un peu envie de nous reposer. Du coup durant la matinée, chacun vague à ses occupations. 

Au petit-déjeuner

Au petit-déjeuner

Vers midi, on se décide à se bouger et on part faire un tour du village. Piwi a des cartes postales à envoyer alors on s’en va à la recherche de la poste. On trouve le bureau de poste, une cabane en bois, sur laquelle est écrit « ouvre à 10h ». La porte est ouverte mais personne à l’intérieur… Des locaux nous disent de repasser plus tard.

 

On tombe alors par hasard sur une pancarte répertoriant les différentes promenades à faire dans la région et celles qui permettent une bonne acclimatation.

 

Celle menant au « Gonkor view point » serait apparemment parfaite pour augmenter notre taux de globules rouges. De plus, cela ne prend qu’une heure pour monter là-haut. C’est exactement ce qu’il nous faut.

Les différentes balades autour de Manang

Les différentes balades autour de Manang

Le village de Manang
Le village de Manang

Le village de Manang

Mais on ne va pas partir le ventre vide alors on cherche de quoi grignoter. Depuis notre arrivée dans le village, Slava ne nous parle que des boulangeries aperçues à l’entrée. C’est donc le moment d’aller y faire un tour. C’est vrai que tous ces petits pains et gâteaux exposés en vitrine ont l’air bien bon.

 

Nous prenons un pain à la saucisse pour nous trois et chacun choisit un dessert. Installés sur la terrasse de notre hôtel au soleil, avec en plus un plat de pâtes carbonara déshydratées que nous avons eues en cadeau de mariage, nous sommes bien :).

Le déjeuner

Le déjeuner

Le temps de digérer tout ça et nous partons vers 13h. Cela fait bizarre de marcher sans rien sur le dos !

 

La montée sur la crête n’est pas difficile et nous sommes en haut en 30 minutes. De là, plusieurs points de vues permettent d’admirer la vallée de Manang, le mont Ganggapurna et son glacier. Nous sommes à 3800 mètres. Ce n’est pas très haut mais c’est suffisant pour que notre corps produise les fameux globules rouges nécessaires. Nous souvenant des conseils du Docteur rencontré en Bolivie avant notre ascension du Huayna Potosi à 6088m, nous restons un peu plus d’une heure là-haut à profiter de la vue.

Montée vers Gonkor view point
Montée vers Gonkor view point
Montée vers Gonkor view point

Montée vers Gonkor view point

Vues de là-haut
Vues de là-haut
Vues de là-haut

Vues de là-haut

Des bogoces
Des bogoces
Des bogoces

Des bogoces

Nous sommes de retour au village vers 15h30 et profitons des dernières heures de soleil à bronzer sur la terrasse. Comme d’habitude, nous dinons tôt, burger végétarien pour les uns et purée maison au fromage pour les autres.

 

A Manang, nous avons retrouvé pas mal de randonneurs. C’est là que tout le monde s’arrête pour s’acclimater. On sent que la suite du parcours risque d’être un peu plus fréquenté. Du coup, pour partir le plus tôt possible, nous commandons le petit-déjeuner la veille au soir pour le lendemain matin.

 

En général, nous le demandons pour 6h du matin. Nous l’avons rarement eu avant 6h30 mais au moins nous sommes les premiers servis. ;)

 

Pour cette septième étape, nous avons dépensé 1 445 roupies pour deux, chambre + diner + petit-déjeuner. Ce qui fait environ 10,85 euros pour deux.

Résumé de la septième journée de marche :

- Début 13h10 : Manang (altitude : 3 540m)

- Fin 15h30 : Manang (altitude : 3 540m, pic à 3 800m)

- Temps total avec pauses : 2h20 dont 1:20 au sommet. 

 

Les chiffres ci-dessous ont été calculés par notre podomètre (sur toute la journée, pas seulement sur notre balade au point de vue).

- Temps effectif de marche : 2h07

- Kilomètres parcourus : 8.80 km

- Vitesse de marche : 4.14 km/h

- Nombre de pas : 13 015 pas

- Calories dépensées : 432 Kcal

Commenter cet article

Maman 24/04/2014 16:32

heureusement que des bons potes ont pensé vous offrir des pâtes à la carbonara déshydratées comme cadeau de mariage .... ;-)

Sandie & Slava 26/04/2014 11:52

Ils sont trop forts :)