Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

Kuala Lumpur

1 Mars 2014, 20:38pm

Publié par Sandie & Slava

Kuala Lumpur, le 22 janvier

 

C’est avec un mal de tête que nous arrivons à la gare routière de Puerto Princessa. Les 5h de mini-van avec la clim à fond n’ont pas aidées … Il nous faut maintenant rejoindre l’aéroport.

 

Nous sommes assaillis par des conducteurs de tricycles qui nous demandent 150 pesos pour faire 3 ou 4 malheureux kilomètres … Ce sera « non » bien évidemment. En cherchant un peu et en demandant aux locaux, on apprend qu’il y a un taxi collectif qui part de cette même gare routière et qui s’arrête sur la route menant à l’aéroport. Ce sera 20 pesos par personne (dont 5 pour le sac …). On ne branche pas.

 

Nous voilà déposés sur la route principale. Nous  achetons quelques brochettes de poisson et de légumes et nous nous mettons en marche. Après 20 bonnes minutes, nous arrivons enfin. Nous enregistrons nos bagages et payons la taxe d’aéroport (100 pesos par personne). L’aéroport est tout petit, pas trop de place à l’intérieur pour se poser donc nous ressortons pour grignoter un morceau.

 

Nous décollons comme prévu vers 19h. Le vol se passe très bien et nous arrivons à Manille vers 20h30.

 

Si on y réfléchi, c’est quand même incroyable ! Dans l’autres sens, de Manille à Puerto-Princessa nous avons pris : un bus (2h30 - 167 pesos), un bateau (1h - 310 pesos), un autre bateau (1h - 210 pesos), un bus (3h30 - 160 pesos), un van (2h - 140 pesos), un bateau (8h - 800 pesos), autre bateau (8h - 1700 pesos) et pour finir un van (5h - 500 pesos). A tout cela, il faut rajouter tous les transferts (depuis et vers les bus / bateaux).

 

Bref si on résume, nous obtenons : 31h de trajet pour un coût approximatif de 4000 pesos par personne, soit près de 66€ ! En avion, le trajet a duré 1h30 et nous avons payé un peu plus de 1300 pesos par personne, soit environ 22€ ! C’est quand même 20 fois moins en durée et 3 fois moins en coût :). Mais bon, ce n’est pas la même aventure :).

 

Nous récupérons nos bagages et repérons les guichets pour notre vol suivant. En effet, nous repartons du même terminal pour Kuala Lumpur dans 7 heures.

 

En attendant, nous devons passer la nuit quelque part. Nous avons la possibilité de prendre une chambre pour quelques heures ou de rester dans l’aéroport. Le terminal étant très petit (nous ne sommes pas sûrs qu’il reste ouvert la nuit), nous préférons nous diriger vers les hôtels à proximité.

 

Nous traversons la voie rapide   pour arriver dans une zone commerciale où il semble y avoir des hôtels. Nous déchantons un peu. Les prix sont vraiment très élevés. Sinon, les chambres dont le tarif est à peu près acceptable font de la peine à voir : quatre murs, un pauvre lit avec un matelas de 2cm d’épaisseur et des toilettes sur le palier…

 

Nous nous posons finalement dans un fast food local juste à côté du terminal. Nous commandons à manger et  bloggons un peu. L’établissement étant ouvert 24h/24, c’est ici que nous passerons les 7 heures qui nous séparent de notre prochain vol.

 

Vers 4h du matin, nous nous dirigeons vers le comptoir d’enregistrement. Celui-ci n’ouvre pas avant 5h. Des gens font déjà la queue dehors devant la porte du terminal ! Un peu plus d’une heure plus tard, les portes ouvrent et nous pouvons entrer. Nous enregistrons les bagages, payons une nouvelle taxe d’aéroport (550 pesos par personne cette fois-ci car c’est un vol international) et allons patienter dans la salle d’attente encore une fois bien trop climatisée à notre goût. Notre avion part à 7h.

 

Comme à l’aller, le voyage dure environ 3h30. Assez pour dormir un peu. L’avion aussi est climatisé ! En short et tee-shirt, ça caille. Si on ne tombe pas malade avec tout ça, on aura de la chance. Nous arrivons à Kuala Lumpur vers 10h30.

 

N’ayant qu’une seule journée pour visiter la ville, et oui, notre vol pour la Thaïlande est le lendemain matin :), nous avons préféré réserver une auberge à l’avance.

 

Pour rejoindre le centre-ville, nous reprenons la même combinaison qu’à l’aller (Arrivée Philippines) et arrivons à KL Sentral vers 13h. Notre hôtel se trouve à seulement quelques minutes à pieds de là. Il n’a rien d’exceptionnel, mais il n’est pas cher et bien placé. Nous déposons rapidement nos bagages puis allons manger un morceau.

 

En sortant, l’après-midi est déjà bien avancée. Nous nous dirigeons rapidement vers la mosquée nationale qui, aujourd’hui, ferme ses portes à 16h. C’est non sans mal que nous arrivons 30 minutes avant la fermeture. En effet, il est vraiment compliqué de s’orienter et de se déplacer à Kuala Lumpur. La ville est construite sur plusieurs niveaux et parfois de très grosses voies rapides ou des bâtiments en constructions nous empêchent d’avancer.

 

Il est possible de visiter la mosquée sans être musulman. De plus, l’accès est gratuit. Il suffit d’enfiler une djellaba pour pouvoir arpenter les allées de ce lieu de culte. Toutefois, nous n’avons pas eu le droit d’entrer dans la salle de prière principale. Celle-ci est réservée aux musulmans pratiquants. Nous avons, tout de même, pu prendre des photos.

La mosquée et ses allées
La mosquée et ses allées
La mosquée et ses allées
La mosquée et ses allées
La mosquée et ses allées

La mosquée et ses allées

La salle principale de prière
La salle principale de prière

La salle principale de prière

Nous poursuivons la promenade au travers de rues commerçantes très animées. Les bâtiments sont colorés et l’architecture rappelle, pour certains d’entre eux, les contes des 1000 et une nuit.

Les rues commerçantes et bâtiments colorés
Les rues commerçantes et bâtiments colorés
Les rues commerçantes et bâtiments colorés
Les rues commerçantes et bâtiments colorés

Les rues commerçantes et bâtiments colorés

En se promenant dans la ville, on ressent ce côté spirituel. En effet, la religion est présente partout. Les femmes sont la plupart du temps voilées et plusieurs mosquées sont disséminées un peu partout.

Les mosquées
Les mosquées

Les mosquées

En fin d’après-midi, nous prenons le métro pour nous rendre aux pieds de l’attraction phare de la ville : les fameuses tours Petronas. Hautes de plus de 450 mètres, elles dominent fièrement tous les gratte-ciels de la capitale.

 

Etant juste devant, nous avons du mal à croire que ces deux jumelles dépassent de plus de 120 mètres notre tour Eiffel !

Les tours Petronas de jour
Les tours Petronas de jour
Les tours Petronas de jour

Les tours Petronas de jour

Sous les deux immeubles, un énorme centre commercial abrite des dizaines d’enseignes. Du prêt-à-porter au luxe, il y en a pour tous les goûts.

 

Nous apprenons qu’il est possible de grimper à la hauteur du pont suspendu moyennant 80 RM (environ 20€). Malheureusement, le quota de 1000 visiteurs journalier a déjà été atteint, plus aucune place ne peut être vendue. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois.

 

Le soleil est maintenant couché et c’est un tout autre spectacle qui s’offre à nous. Tous les buildings sont illuminés et un show son et lumières se prépare à la sortie du centre commercial.

Spectacle son et lumière

Spectacle son et lumière

Les tours Petronas de nuit
Les tours Petronas de nuit

Les tours Petronas de nuit

Nous finissons la soirée devant les tours, en mangeant de la nourriture Indienne bien épicée :).

Des Bogoces et des tours de Bogoce
Des Bogoces et des tours de Bogoce

Des Bogoces et des tours de Bogoce

C’était un passage rapide mais nous avons vraiment apprécié passer ces quelques heures dans cette ville à la fois moderne et authentique.

Commenter cet article

Maman 02/03/2014 22:20

Trop stylées ces Tours Petronas de nuit et trop stylés les sauts des Bogoces devant .... ;-)

Sandie & Slava 03/03/2014 00:26

Mais oui, nous on vous montre que des trucs stylés ! :)