Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SVK Tour

La démesure chinoise dans toute sa splendeur !

15 Avril 2014, 07:24am

Publié par Sandie & Slava

La Grande Muraille de Chine, le 25 mars

 

Ce matin nous partons pour LE site qui nous a fait venir à Pékin et nous a obligé de traverser tout le pays : la Grande Muraille de Chine.

 

Nous voulons éviter la partie trop touristique et souhaitons marcher ou plutôt « escalader » une partie non rénovée. D’après plusieurs sites et blogs, le meilleur endroit pour cela est la section partant de « Jiankou ». De là, il est possible de remonter la muraille jusqu’à « Mutianyu », la partie rénovée. Ainsi, nous aurons les deux visions du mur.

 

Le problème est qu’il n’y a rien dans notre guide sur Jiankou et ce n’est pas facile de trouver des informations précises. Heureusement, nous trouvons un site très utile qui décrit très bien comment faire pour se rendre sur la muraille du côté de Jiankou (voir le site).

 

Nous partons donc à 6h30 de l’hôtel après un réveil difficile. Nous prenons le premier métro jusqu’à la gare routière de Dongzhimen. De là, on sait qu’il faut prendre le bus numéro 916 pour Huairou. Attention, il faut rentrer dans la gare routière et ne pas se fier au panneau indiquant « 916 » près de l’arrêt de bus situé à la sortie du métro.

 

Il y a un bus express qui met une heure et un plus long qui met le double du temps. Nous prenons l’express à 7h20. Le prix du trajet est de 11 yuans par personne. Nous arrivons vers 8h30.

 

De là, avant même qu’on ait pu se renseigner sur une éventuelle correspondance, un chauffeur de taxi nous aborde et nous propose de nous emmener à destination pour 100 yuans.

 

Nous savons que la course ne doit pas coûter plus de 50 yuans car il y a seulement 22km à parcourir. Deux chinoises veulent aussi se rendre sur la muraille, elles ne savent pas trop à quel endroit aller mais sont d’accord pour partager le taxi avec nous.

 

Nous entamons la négociation mais le chauffeur ne veut pas descendre en dessous de 70 yuans pour l’ensemble du véhicule. Du coup, nous nous dirigeons vers un taxi « officiel » avec compteur qui affiche, sur une de ses vitres, « 2 yuans le km ». Cela confirme donc le prix de 50 yuans. Mais le chauffeur nous annonce le double … C’est toujours compliqué le marchandage avec les taxi :).

 

Après quelques minutes, le taxi « officiel » accepte la course à 50 yuans pour tous les quatre. Le trajet nous coûte donc 25 yuans pour nous deux.

 

Comme indiqué sur le blog trouvé, nous demandons au chauffeur de nous déposer devant la ferme « Shun Tong » de Jiankou. Il semble connaitre le lieu, c’est parfait. Nous arrivons 20 minutes plus tard vers 9h.

Arrivée à la ferme Shun Tong de Jiankou

Arrivée à la ferme Shun Tong de Jiankou

De là, il y a normalement 2h de marche pour arriver à la muraille. Le blog insistait bien sur le fait de prendre le chemin qui part sur la gauche juste après les marches. Si on rate la bifurcation et continue tout droit, on risque de mettre deux fois plus de temps pour arriver à la muraille.

 

Heureusement, nous trouvons le chemin et après 5min de marche, nous tombons bien sur le panneau indiquant que nous nous dirigeons vers une partie du mur qui n’est pas ouverte au public. Tout va bien, nous sommes sur la bonne voie  :).

Début de la balade vers la muraille

Début de la balade vers la muraille

Le début de la randonnée est très sympa. Nous sommes en pleine nature, les oiseaux chantent, les papillons volent autour de nous et les fleurs commencent à pousser sur les arbres.

 

Le chemin grimpe de plus en plus et il commence à faire chaud. Les deux chinoises avec qui nous avons pris le taxi semblent avoir un peu de mal. Elles nous disent d’avancer et de ne pas les attendre.

Sur le chemin vers la muraille

Sur le chemin vers la muraille

Au bout d’une heure de marche, le chemin devient vraiment abrupt et glissant. Nous n’entendons plus les filles et elles ne répondent pas à nos appels. On finit par se demander si elles n’ont pas fait demi-tour… De toute façon, impossible de se perdre ici, il suffit de suivre le chemin couvert de déchets. Des petits rubans dans les arbres semblent aussi indiquer la direction à suivre.

 

La dernière partie est vraiment difficile, il faut escalader la roche de la montagne… Nous ne sommes pas très rassurés car c’est un peu dangereux. On ne s’attendait pas à ça. Mais au bout de 1h30, nous apercevons un bout de muraille et c’est un sentiment de joie et d’excitation qui nous envahit. Nous avons réussi ! C’est tout simplement magnifique !

Arrivée à la muraille
Arrivée à la muraille
Arrivée à la muraille

Arrivée à la muraille

Juste le temps de réaliser où nous sommes, de prendre quelques photos et vidéos et nous nous mettons en route. D’après ce que nous avons compris, il y a 6h de balade sur la muraille pour rejoindre la partie rénovée de Mutianyu. Il est déjà 10h30 donc il ne faut pas trainer. Surtout qu’il y aurait peut-être un bus partant à 16h et allant directement à Pékin. Nous voulons donc arriver avant 16h à Mutianyu.

 

Pas de doutes, il faut partir vers la droite et escalader le mur qui n’a plus vraiment de marches… Ce n’est pas du tout évident surtout que certaines pierres ne sont pas stables, il faut donc faire vraiment attention où l’on met les pieds.

 

De là-haut, on a une superbe vue et on voit au loin la muraille continuer sur la crête de la montagne. C’est incroyable d’être là, seuls au monde, en pleine nature, face à cette immense construction. Nous avons du mal à le croire. Les chinois sont vraiment des fous et cela fait des siècles que ça dure ! :)

 

Non seulement la muraille parcourt des milliers des kilomètres mais en plus elle est construite en haut de la montagne et passe par des endroits complétement inaccessibles !

 

Il parait que pour la bâtir, 1 000 000 de personnes ont péri, ce qui fait un mort tous les 6 mètres ! Ça fait froid dans le dos. C’est aussi une des rares constructions humaines que l’on peut voir depuis l’espace ! Absolument incroyable !

Le long de la muraille
Le long de la muraille
Le long de la muraille

Le long de la muraille

Malheureusement la visibilité n’est pas très bonne, pollution ou juste brume, on ne sait pas trop. Malgré tout, il fait bien chaud et le soleil tape.

 

Par endroits, le mur s’est tellement écroulé, qu’il faut le contourner. Ça grimpe beaucoup et c’est loin d’être une promenade de santé. Des fois, on se demande par où passer. Il y a toujours un chemin et même des échelles en bois quand le mur est trop abimé ! 

Ça grimpe !
Ça grimpe !
Ça grimpe !
Ça grimpe !

Ça grimpe !

Par endroits, la végétation a complètement pris le dessus. Des arbres poussent en plein milieu réduisant le passage.

Le mur envahi par la végétation
Le mur envahi par la végétation
Le mur envahi par la végétation

Le mur envahi par la végétation

Nous nous arrêtons vers 12h30 pour pique-niquer sur la muraille et profiter encore un peu plus des lieux. Ce sera un des repas les plus atypiques du voyage !

 

Un peu plus loin nous apercevons un drapeau chinois et quelques groupes. On se demande si c’est le début de la partie rénovée. Pourtant, nous avons seulement marché/grimpé 2 heures donc cela nous semble bizarre.

 

Après une pause bien méritée de 40 minutes, nous repartons et arrivons effectivement sur la partie rénovée vers 13h40.

 

Ça fait tout drôle, c’est complétement diffèrent de la partie que l’on vient de passer. Plus besoin d’escalader maintenant. Heureusement, il n’y a pas trop de monde. Au début nous sommes même presque seuls.

Arrivés sur la partie rénovée de Mutianyu
Arrivés sur la partie rénovée de Mutianyu

Arrivés sur la partie rénovée de Mutianyu

Dans ce sens-là, ce n’est quasiment que de la descente. C’est cependant bien abrupt ! Dans l’autre sens, ce n’est pas évident et tout le monde ne grimpe pas jusqu’en haut. Dommage pour eux car la vue vaut vraiment le coup.

Dans la descente
Dans la descente
Dans la descente

Dans la descente

Vue sur toute la partie rénovée
Vue sur toute la partie rénovée

Vue sur toute la partie rénovée

Plus bas, on croise un peu plus de monde mais ça reste largement acceptable. En prenant notre temps, nous parcourons la partie rénovée en un peu moins de deux heures et commençons à descendre vers 15h20. A notre grande surprise, nous sommes en bas en 10 minutes. 

La suite de la balade
La suite de la balade
La suite de la balade

La suite de la balade

Des bogoces
Des bogoces
Des bogoces

Des bogoces

Là, nous essayons de nous renseigner sur le bus mais les gens nous disent qu’il n’y en a pas… Du coup, nous négocions le trajet avec un minivan pour Huairou d’où nous pensons prendre le même bus, 916, qu’à l’aller.

 

Après marchandage, nous obtenons le trajet à 10 yuans par personne. Mais le minivan est vide et il ne partira que s’il y a un peu plus de monde. Du coup, nous attendons que d’autres gens arrivent.

 

En patientant, nous croisons deux australiens qui nous disent qu’il y a bien un bus qui part à 16h… Du coup, nous sortons du van et les suivons vers le parking.

 

Il est à 15h50 et pas de bus en vue mais il y a bien un panneau indiquant qu’il y en a un pour Pékin à 16 yuans.

 

Evidemment, le chauffeur du minivan nous suit en nous disant qu’il n’y a pas de bus. Nous décidons alors d’attendre 16h pour voir s’il dit vrai.

 

Vers 16h10, toujours pas de bus… D’autres chinois viennent vérifier mais prennent finalement le minivan. Connaissant la ponctualité des transports publics chinois, on se rend à l’évidence. Du coup, nous montons dans le van avant qu’il ne parte sans nous.

 

Nous arrivons à Huairou vers 16h30. Le minivan nous dépose juste devant l’arrêt de bus et nous attrapons le 916 dix minutes plus tard. Nous sommes de retour à Pékin vers 18h.

 

Quelle journée exceptionnelle ! Le top trois de notre tour du monde risque bien d’être à nouveau bouleversé. Sans aucun doute, la meilleure façon de boucler nos derniers jours en Chine. :)

Commenter cet article

David / Traks109 27/05/2014 17:09

C'est cool que vous ayez aimé :)

Vous avez pris le toboggan à la fin sur Mutianyu ?

Sinon point culture du jour : le fait que la muraille soit visible de l'espace est un mythe. Elle n'est discernable que par temps très clair aux endroits où elle est la plus haute et avec un soleil rasant (lever ou coucher) projetant une très grande ombre sur le sol :)

Sandie & Slava 01/06/2014 16:38

Non pas fait le toboggan mais ça fonctionnait très bien à pieds ;)

Merci pour la précision concernant la muraille :)

À bientôt.

Maman 16/04/2014 09:48

c'est hallucinant la partie non rénovée !! et vous avez eu bien raison de commencer par celle là ....

Il aurait été fort dommage que vous passiez à côté de ce site exceptionnel !!

sinon, vous êtes devenus carrément des pro maintenant de la négo !! ;-)

Sandie & Slava 16/04/2014 13:05

On va peut être changer de boulot ;)

Maman 16/04/2014 08:46

ouaouh ! très impressionnant cette muraille ! incroyable !
sur la photo "Arrivés sur la partie rénovée de Mutianyu" où vous êtes tous les deux, qq qui ne vous a jamais vus , me dit qu'on dirait que vous êtes jumeaux ..... ;-)

Sandie & Slava 16/04/2014 13:04

Hahah j'ai toujours rêvé d'avoir un jumeau :)

pierrette JEANDET 15/04/2014 11:01

Et bien merci pour ces photos, je vais m'en contenter car pour moi l'excursion non non pas possible.
Bisous a vous deux.

Sandie & Slava 15/04/2014 14:11

C'est sur que ce n'est pas de tout repos :)